Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow DICK FARRELLY & MAT WALKLATE

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

DICK FARRELLY & MAT WALKLATE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
vendredi, 27 juillet 2012
 

Keep it clean
(Autoproduction – 2012) 
Durée 33’47 – 10 Titres

http://www.dfarrelly.com
http://www.matwalklate.co.uk

Mon premier est Irlandais et pratique avec une certaine aisance la guitare mais aussi les percussions, mon second est Britannique et excelle dans l’art de chanter et de jouer de l’harmonica, il va sans dire que la réunion de ces deux musiciens n’est pas du genre à laisser le public indifférent, d’autant que Dick Farrelly et Mat Walklate se sont lancés dans l’enregistrement de cette rondelle commune après une rencontre à Amsterdam en juillet dernier, le plaisir de jouer ensemble quelques vieux traditionnels étant tellement fort que quelques mois plus tard les deux bluesmen se retrouvaient à Manchester pour y graver dans le granit une volée de dix titres, dont trois originaux, le tout en moins de dix heures de travail. On peut s’attendre dès lors à ce que le résultat sente bon l’urgence et la spontanéité … Pour avoir joué aux côtés de Van Morrison, Mick Taylor ou encore Noel Redding, Dick Farrelly ne manque pas d’influences qu’il se plait à partager dans un registre acoustique en compagnie de son complice du moment. Visite guidée !

Loin de se laisser aller à reprendre les grands standards du blues à leur propre sauce, Dick Farrelly & Mat Walklate se sont attachés à aller fouiller dans un répertoire traditionnel plus confidentiel mais au moins aussi intéressant et nous en ont rapporté quelques pépites jamais dénuées d’intérêt comme ce « Keep It Clean » emprunté à Charley Jordan mais aussi « Bag’s Groove », une composition du vibraphoniste Milt Jackson, le fameux « C Jam Blues » de Duke Ellington ou encore le superbe « Bottle Up And Go » de Leadbelly. Partagé entre un blues bien balancé et quelques belles racines venues du jazz, l’ouvrage passe des morceaux très alertes aux morceaux plus mélancoliques et nous séduit même avec trois compositions dont deux écrites quelques années plus tôt par Dick Farrelly mais réarrangées collégialement, des titres comme « 24 Hours », « Sunday Rhumba » ou « If It’s Love » qui ne dénotent pas d’un iota dans le paysage choisi par le duo et qui, mieux encore, le complètent même très astucieusement. Du blues old school, du boogie, des cachets jazzy et du ragtime, il y en a pour tous les goûts dans cet ouvrage tellement intuitif qu’il en devient très vite irrésistible … Les rencontres imprévues donnent parfois lieu à de grands moments de musique et « Keep It Clean » en est la preuve !