Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow THE APERS

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

THE APERS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
vendredi, 13 juillet 2012
 

Live at The Eldorado
(Asian Man Records – 2012) 
Durée 46’51 – 16 Titres
 
http://www.facebook.com/thepunkrockdontstop
http://www.asianmanrecords.com

Avec un millier de concerts dans les jambes et des virées un peu partout autour du globe depuis maintenant une quinzaine d’années que dure leur aventure, The Apers font figure de valeur sure de la scène punk rock internationale, et pourtant il manquait encore au combo de Rotterdam une dernière étape sur le chemin de l’aboutissement, un élément indispensable à l’histoire de tout bon groupe qui se respecte, un album live ! C’est donc l’été dernier que Kevin Aper au chant et à la basse, Mikey Bat Bite et Max Power aux guitares et Ivo Backbreaker à la batterie ont décidé de pallier ce manque en profitant d’un passage dans un de leurs lieux de concerts préférés, un club de Nordenham en Allemagne, The Eldorado, pour y graver dans le marbre un pan important de leur histoire avec pas moins de seize titres pleins de fougue et de folie. Disciples avérés du Do It Yourself, les keupons bataves se sont fendus eux-même de l’enregistrement avec du matériel loué pour l’occasion et en sont ressortis avec une rondelle qui pue l’urgence à plein nez ! Une vraie galette de punk’n’roll comme on les aime …  

Un maximum d’énergie et de puissance pour un live qui part dans tous les sens et qui se vit avec la même passion côté public que côté groupe, The Apers n’a pas inventé le fil à couper le rock mais s’en sert de fort belle manière tout au long d’une grosse volée de bois vert pleine de compositions où les guitares sont reines, où la rythmique entraîne tout le monde dans la zone rouge et où le chant est vindicatif au possible. Aucun temps mort, The Apers mettent le pied au plancher d’entrée de jeu et ne le relèvent plus jusqu’à la fin, contribuant du même coup à l’intensité de ce « Live At The Eldorado » en faisant bon usage de bombes atomiques dans le genre de « It’s All Over, You Know », « Wait A Little Longer », « Eyes Open Wide », « Too Many Backpacks At The Show » et autres « Everyday Is A Rock’n’Roll Day », mais en plantant également de temps à autres quelques belles banderilles comme l’emprunt fait aux Undertones pour « Teenage Kicks » ou comme « Herr Autobahn » et « I Hope You Feel The Same » initialement crées pour respectivement les Groovie Ghoulies et les Bat Bites. Sans véritablement se poser de question, sans chercher à passer pour autre chose que ce qu’ils sont vraiment, The Apers répondent à la demande insistante de leurs fans, qu’ils soient Néerlandais ou Allemands ou même qu’ils viennent d’ailleurs, en s’offrant un premier album live qui sonne du feu de dieu. Posez le dans la platine, mettez le volume à fond … et profitez au maximum de l’instant !