Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

FRANCE BLUES FÊTE LA MUSIQUE AVANT L’HEURE à VERSAILLES (78) pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 21 juin 2012
 

FRANCE BLUES FÊTE LA MUSIQUE AVANT L’HEURE
ROYALE FACTORY – VERSAILLES (78)
Le 20 juin 2012

http://www.franceblues.com
http://www.royalefactory.fr
http://bullesdemantes.over-blog.fr
http://www.tomahawkmusique.com

C’est une belle soirée en trois étapes et plus encore qui nous était proposée aujourd’hui, une de celles qui ont su motiver le public puisque dès 17 heures 30 ça se bouscule devant Royale Factory ! Fête de la Musique avant l’heure ou simple réunion entre personnes de bonne volonté qui partagent la même passion ? Un peu les deux à la fois puisque ce soir, du Nord de la France jusqu’à l’Ariège en passant entre autres par la Bretagne, beaucoup n’ont pas hésité en cette veille d’été à braver la chaleur étonnamment … estivale, pour venir humer l’atmosphère versaillaise et profiter du cocktail que leur a concocté non seulement l’équipe des lieux mais aussi France Blues qui en profitait pour tenir son Assemblée Générale annuelle.

Une volée d’escaliers à descendre et voilà déjà la première des très bonnes surprises puisque grâce à l’association Bulles de Mantes, le dessinateur Steve Cuzor a décoré la salle du bar en exposant les planches du troisième volume de sa bande dessinée « O’Boys ». Et mieux encore, une fois passée la découverte, on remarque l’artiste lui-même en train de se livrer à de superbes dédicaces sur ses ouvrages en face des heureux acquéreurs ravis de pouvoir assister en direct au travail ou plutôt à la passion d’un personnage que l’on jurerait presque sorti de sa propre œuvre ! Autant dire que ça se bouscule pendant que dans la salle, ça cause rapport moral, rapport financier et perspectives d’avenir pour le blues national !

L’assemblée générale terminée, avant de se diriger vers le bar, on procèdera encore à une surprise, et non des moindres puisque c’est une guitare Lâg offerte par le magasin Tomahawk Musique de Guerville et dédicacée par Michel Lâg lui-même qui sera tirée au sort parmi les membres de France Blues présents ou représentés dans la salle … Dans le rôle de la main innocente, on reconnaîtra notre ami Le Révérend et dans le rôle du gagnant, c’est un tout nouvel adhérent de l’association qui n’aura pas à regretter d’être venu aujourd’hui puisqu’il repartira avec à la main un très bel instrument, accordé qui plus est par Cisco Herzhaft en personne !       

Le verre de l’amitié et l’énergie reconstructrice d’une bonne assiette comme on sait les faire à Royale Factory et voilà enfin le temps de passer des mots à la musique avec Dr Pickup, un trio blues régional emmené par Bruce Stringkiller qui du haut de ses huit albums en bacs dispose d’un copieux répertoire pour nous offrir une bonne grosse heure bien tassée de musique aux influences directement venues de chez Buddy Guy, Muddy Waters, Freddie et Albert King, Jimi Hendrix et tant d’autres encore. Originaire du Zaïre, le frontman qui a étudié en Angleterre a plus d’une référence à mettre à sa guitare et c’est crescendo qu’il fait monter la température dans une salle où l’on sent déjà des démangeaisons dans les doigts des nombreux musiciens présents qui viendraient bien, comme le fera d’ailleurs Peter Nathanson, voir si l’endroit est aussi confortable côté planches que côté salle !   

C‘est maintenant à Nina Van Horn d’entrer dans son costume d’animatrice et c’est avec son propre band qu’elle lance la grande jam appelée à clôturer cette belle soirée de fête. Pas de paresseux dans ce genre de moment et Mar Todani ne tardera pas à céder sa Gibson à un autre très grand guitariste, Karim Albert Kook, venu nous en mettre plein les amplis à grand coups de slide ! Peter Nathanson retrouve bientôt le chemin de la scène puis c’est Yann Lem, le Barde de la « Nationale 12 » qui vient nous faire partager son blues en Français …

En bonne Maitresse de Cérémonie, Nina Van Horn ne tarde pas à introniser une petite moitié des Shake Hour Hips! venue nous offrir un « Stormy Monday » à leur sauce puis c’est la chanteuse et guitariste franco-québécoise Lise Hanick et son complice bassiste Michel Sanchez qui nous proposeront une bonne rasade de blues avec dans leur sillage Olivier Gotti venu nous régaler en greffant les sons si luxueux issus de son Weissenborn.

A tout seigneur tout honneur, c’est ensuite Mar Todani et Marten Ingle, les musiciens de Nina Van Horn, qui nous offrent en acoustique une composition de Marten avant que l’on en arrive au blues rock de notre Springsteen régional, Lou Demontis, accompagné ce soir de son guitariste Gilles Le Moyn et de son jeune pianiste Clément Prioul ! Retour à l’acoustique ou plus exactement à l’électroacoustique avec le lusitanien Dan Inger à la guitare et Olivier Gotti au Weissenborn pour une autre démonstration de sensualité et on constate que l’heure n’en finit plus de tourner !

Encore un titre avec tous les musiciens sur scène et tout le public debout face à eux et il faudra bien se résoudre à refermer cette grande réunion pleine de convivialité et d’amitié … La jam était belle et folle, la chaleur au rendez-vous et si une seule chose est certaine, c’est que ce soir tout le monde a laissé le bon temps rouler … Des soirées comme celle là, pleines de rencontres, de retrouvailles et d’amitié, on en voudrait plus souvent ! Avis aux amateurs …

Fred Delforge – juin 2012