Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow LA BESTIOLE

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LA BESTIOLE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
dimanche, 08 juillet 2012
 

Tomber sur toi
(Bad Reputation – 2012)
Durée 31’06 – 10 Titres

http://www.la-bestiole.com

La Bestiole, c’est une formation à deux têtes composée de Delphine Labey au chant et à la batterie et d’Olivier Azzano aux guitares et au chant, et force est de constater que l’un et l’autre n’ont pas chômé avant de mener à bien ce projet commun puisque Delphine, qui est aussi à son aise dans la comédie que dans la musique, a prêté sa voix délicieuse à la fameuse comédie musicale « Hair » mais a également enregistré un premier opus solo en compagnie … d’Olivier, qui pour sa part a contribué aux belles heures de groupes comme Microcombo ou Alectex ! Elle ne voit que par les grands chanteurs, de Léo Ferré à Billie Holiday en passant par Claude Nougaro et Tom Waits, lui c’est plutôt Sonic Youth et les Pixies, autant dire qu’envisager une aventure musicale en commun n’était pas une évidence, Delphine se prêtant quand même au jeu du rock et se mettant petit à petit à jouer de la batterie, mais debout, pour finir par devenir l’autre moitié d’une Bestiole qui sortira son premier album en 2009. Gagnant du Grand Zebrock la même année, le duo se retrouvera bientôt dans les plus belles salles parisiennes mais aussi belges et québécoises et partagera les planches des plus grands festivals avec quelques belles têtes d’affiche … L’histoire était définitivement en marche !

Olivier a insidieusement converti Delphine au rock, elle l’a pour sa part initié sans lui avouer à la chanson et c’est désormais de la chanson rock qu’ils présentent à leur public, mais pas de la chanson rock édulcorée comme on en croise parfois, La Bestiole ayant à cœur de s’appuyer sur la sérieuse expérience de l’un et de l’autre de ses membres pour proposer de la vraie chanson bien travaillée et posée sur des fondations rock du plus bel effet ! Le résultat est sans appel, une dizaine de pièces d’artillerie lourde qui misent autant sur la qualité des textes et la tessiture de la voix, voire parfois des deux voix, que sur des riffs de guitare qui n’hésitent pas à faire appel de temps à autres à la saturation et sur des percussions étonnantes de fraîcheur. Sauvage, La Bestiole sait parfois se faire plus docile, mais c’est toujours pour mieux repartir l’instant d’après, se lançant au bout du compte dans des compositions pas piquées des vers, des titres complémentaires comme « Putain de soirée », « Into The Wild », « Hot Voltige » ou « Bien sûr », mais aussi deux morceaux ou Buzy apporte sa touche personnelle, « Chaleur humaine » et « Fighting Spirit », et enfin un final épileptique emprunté aux Ramones, « She Talks To Rainbows ». Très juste compromis, mais sans la moindre compromission, entre les aspirations musicales de l’un et de l’autre, « Tomber sur toi » est posé très intelligemment entre la chanson et le rock, et l’équilibre est d’autant plus parfait que l’association a été faite plus par envie que par raison. Tout simplement excellent !