Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow LES METALLURGICALES DE DENAIN (59)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LES METALLURGICALES DE DENAIN (59) pdf print E-mail
Ecrit par Yann Charles  
dimanche, 17 juin 2012
 

LES METALLURGICALES
DENAIN (59)
Le 9 juin 2012

http://www.metallurgicales.com/ 
http://www.myspace.com/metallurgicales  

Retrouvez toutes les photos de Yann Charles sur http://www.myspace.com/isayann 

Remerciements: Roger (Base Prod), Jacky, Nidahl, Valérie, Cédric, Julien et tous les photographes présents. Merci pour cette belle fête.

Il y a de cela quelques années, le Député Maire de Denain, Patrick Roy, fervent défenseur de la musique metal, créait le Festival des Métallurgicales. Disparu depuis, son œuvre se perpétue depuis et le festival a pris de plus en plus d'ampleur au fil des ans. Et cette année n'a pas dérogé à cette règle !

Une des originalités de cette manifestation est d'avoir deux scènes, une extérieure avec des concerts gratuits, et une seconde, fermée qui reçoit les têtes d'affiche. Cette scène extérieure permet ainsi de découvrir bon nombre de groupes issus des divers tremplins organisés en aval. Patrick Roy avait à l'esprit de "démocratiser" la musique metal et d’en faire un évènement familial. 

Et pour cela aussi, il aura eu raison. Parents, enfants, jeunes, adultes, "métalleux" et aussi curieux sont venus nombreux cette année. Rien n'avait été laissé au hasard et on trouvait sur le site de quoi se restaurer, s'abreuver et compléter ses collections de disques et de divers objet en rapport avec la musique dans la tente de Merchandising. 

La restauration a causé quelques soucis à cause d'un "désistement" à la dernière minute d'un des forains et donc une longue, très longue queue devant le stand de frites. Frites absolument délicieuses, il faut le signaler ! Bref tout était réuni pour réussir une grande manifestation, et même la météo, plus qu'incertaine, nous a gratifiés d'un joli soleil.

On ajoute à cela des têtes d'affiche de renom avec Anthrax, l'un des groupes légendaire du trash metal et qui fait parti du fameux Big 4 américain, avec Meshuggah qui revient en France après plusieurs années d'absence, et avec Loudblast, un des groupes phare du metal français qui plus est joue quasiment à domicile dans le Nord. Quand je vous dis que tout est réuni pour une belle journée.

Ce sont les Anglais de Collapse qui ont eu la lourde charge d'engager les hostilités musicales. Un metal brut, fort, et plein d'énergie. Ce qui a pour effet d'attirer le public au plus près de la scène. C'est ensuite vers la scène extérieure qu'il faut se diriger pour découvrir SOH, groupe local qui se lance à corps perdu dans un metal assez lourd … Mais ils manquent encore un peu d'expérience, ce qu'ils compensent par beaucoup d'entrain et d'envie ! Un groupe que l'on reverra certainement. 

Le temps de flâner dans la tente des "marchands", histoire de chercher le disque rare, d’admirer les superbes guitares de luthiers et encore beaucoup d'autres choses, de se désaltérer quand même un peu, et me voilà de retour devant la grande scène afin de découvrir le groupe Revoker et ses sonorités heavy et stoner qui me rappellent quelques peu le son des 70’s. Un guitariste remarquable qui enchaîne solo sur solo, bien épaulé par une section rythmique en forme et par le second guitariste-chanteur qui lâche quelques riffs très intéressants. Un très bon moment très apprécié !

Le public est maintenant beaucoup plus nombreux car s'approche l'heure des premières grosses têtes d'affiche que sont Loudblast, mais en attendant ce sont les NEC, Noise Emission Control, qui œuvrent sur la petite scène. 

Début de set tonitruant, la voix du chanteur qui porte bien, le son de la guitare qui vous régale les oreilles et la basse et les drums qui vous remuent les tripes. Une belle surprise que ce groupe, qui en plus d'avoir beaucoup d'humour et un look étonnant, surtout le bassiste, a le mérite de chanter en Français. Un set fort intéressant et un groupe à suivre de près.

Voilà, le moment est arrivé et désormais le public fort nombreux envahi la salle pour Loudblast. Le groupe, qui certes joue à domicile, entame de la meilleure des manières son show, avec forces guitares et rythmes hyper puissants. On entre dans une autre catégorie, n'en déplaise aux groupes précédents qui pour la plupart d'entre eux sont aussi devant la scène pour admirer un des groupes phares du metal français. 

On sent bien que le groupe a décidé de frapper un grand coup. C'est lourd, c'est puissant, ça "lâche le pâté" comme me dit mon voisin. Le groupe rendra également hommage à Patrick Roy en fin de set. Loudblast, je confirme que c'est du très très bon. Il faut absolument aller les voir sur scène !

A peine le temps de se remettre de ce set survitaminé que dehors arrive sur scène Prime Sinister. Une belle découverte pour moi. Un trio explosif et surtout un guitariste tout à fait remarquable. Un son pas seulement metal mais avec un mélange de heavy et quelques intonations bluesy. Un très bon passage et une belle diversité musicale. Un groupe que l'on reverra forcément !

Anthrax, voilà ceux que beaucoup de spectateurs attendaient avec impatience. Et personne n'a été déçu. Un vrai show à l'américaine. Joey Belladonna, très bon au chant et à l'animation avec le public. Scott Ian, impérial à la guitare. Il vit à fond tous ses solos avec un son à vous scotcher aux barrières. Du grand, du très grand spectacle et un groupe dont la réputation de légende n'est pas usurpée. Enorme !!

Difficile de passer derrière eux, c'est sûr. Et pour être tout à fait honnête, Sarah Jezebel Deva et son groupe ont eu beaucoup de mal à faire passer leur metal symphonique. Trop de samplers, une voix malheureusement pas vraiment en harmonie avec le reste du groupe. Je pense que ce groupe tout neuf manque encore un peu de cohésion. A revoir dans quelques temps …

Et pour finir en beauté cette édition 2012, un autre groupe mythique, Meshuggah. Un metal puissant, complet, complexe, une musique et des harmonies très recherchées. Un spectacle étonnant, prenant, étouffant dans un jeu de lumières et de fumées qui font ressortir à merveille l'univers fantomatique de ce groupe. Puissance des guitares qui se complète parfaitement avec la voix du chanteur. Au final, un concert époustouflant, mystique qui vous entraîne dans une autre dimension.

Une superbe édition 2012 des Métallurgicales, avec une ambiance remarquable de convivialité et d'amitié. Un endroit où tout le monde peut se retrouver dans la bonne humeur, et surtout devant de la bonne zique. Vivement l'année prochaine !

Yann Charles – juin 2012