Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow COLLINE HILL

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

COLLINE HILL pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
vendredi, 29 juin 2012
 

Wishes
(Akamusic – Universal – 2012)
Durée 39’56 – 10 Titres

http://www.collinehill.com

Jeune bretonne biberonnée à la folk alors que les jeunes gens de sa génération ne voyaient que par Nirvana et le reste de la scène rock des années 90, Colline Hill que l’on compare souvent désormais à Joan Baez s’est forgée un style en écoutant Bob Dylan, Leonard Cohen et Johnny Cash mais aussi les Carpenters, Damien Rice et Tracy Chapman, s’ouvrant du même coup de propres horizons qu’elle se plaira à aller défricher à l’aide d’une guitare inspirée et d’une voix qui semple être faite sur mesure pour coller au genre. Habituée à l’exercice de la scène pour avoir jouée dans toute sa région d’origine mais aussi dans les pubs irlandais, la jeune femme caressera ses premiers désirs discographiques en 2009 grâce à une poignée d’internautes qui lui permettront d’enregistrer un premier Ep qui lui ouvrira la porte des radios françaises mais aussi et surtout belges, le plat pays se découvrant bientôt une attirance irrésistible pour Colline Hill. Huit centaines de supporters plus tard, Colline Hill enregistrait son premier album sur le label participatif Akamusic et s’offrait même pour l’occasion une première partie pour la légende America lors de son concert parisien au Bataclan … Que peut on souhaiter de plus ?

La guitare bien en place et la voix toujours très assurée, Colline Hill ne manque d’aucun talent, et surtout pas de celui de songwriter puisque ce sont de véritables trésors de finesse et de sensualité qu’elle nous dévoile tout au long d’un album pour lequel elle est accompagnée par Stuart Bruce, l’arrangeur qui a collaboré entre autres avec Peter Gabriel et Kate Bush et qui tient ici la totalité des instruments, à l’exception des trois titres qui figuraient déjà sur le maxi bien entendu … Très riche en émotions, « Wishes » nous fait découvrir une musicienne complète et capable de nous offrir des merveilles de folk mais également très habile pour tout ce qui est d’en faire des tubes en puissance en leur offrant un tout petit côté délicatement pop. On retrouve ainsi avec un réel plaisir des chansons comme « She Believes In Me », « By You » et « ‘Cause I Love » mais on en découvre aussi sept de plus avec bien plus que pour l’anecdote un titre en Français, « Rassure-toi », qui devient du même coup le contrepoids improbable d’un ouvrage qui est pour le reste anglophone jusqu’au bout des ongles avec en trame de fond des petits chefs d’œuvre dans le genre de « Autumn Girl », « From Now » ou encore « When You Joined The Sky ». Voilà enfin une artiste qui a trouvé la recette miracle pour faire de la folk à l’américaine tout en conservant une véritable âme européenne et qui du même coup se retrouve un étage au-dessus de tout ce que l’on croise habituellement dans un registre souvent plus chanson-folk que véritablement folk ! On aime vraiment beaucoup …