Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow LA GOUTTE

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LA GOUTTE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
vendredi, 22 juin 2012
 

Drôle de monde
(Le Terrier Productions – 2012) 
Durée 59’55 – 11 Titres 

http://www.myspace.com/eulgoutte
http://www.leterrierproductions.com

Commencée comme une vraie histoire d’amitié, l’aventure musicale de La Goutte a petit à petit pris une véritable tournure professionnelle et a conduit cette bande de copains qui tapaient sur des casseroles en chantant des poèmes à enregistrer un premier album puis à aller se frotter à des grands groupes comme Les Ogres de Barback, Debout Sur Le Zinc, Mon Côté Punk, Les Fils De Teuhpu ou encore Alexis HK … Et puis mois après mois, La Goutte a pris goût aux récompenses remportées lors de différents tremplins et à la chaleur accueillante de belles salles comme L’Aréronef ou Le Splendid, les Lillois s’offrant du même coup quelques jolies apparitions dans divers festivals avant de se décider à se pencher sur un nouvel album. Quatre années d’existence ont laissé quelques traces et forgé une réelle expérience et c’est sans se poser de question que les six musiciens sont partis la fleur au fusil pour nous offrir des chansons à la fois drôles, lucides, engagées … Des chansons tellement naturelles qu’on les adopte dès la première écoute !

L’intonation rappelle les grandes heures de La Rue Kétanou, les mélodies n’en sont pas loin non plus soit dit en passant, la résultante sans doute ce mélange d’accordéon et de guitare et de cet accent délicieusement Ch’ti qui ponctue les chansons … Dessinés en forme de tranches de vie pas forcément faciles à assumer, les morceaux de La Goutte ne se laissent jamais aller à engendrer la monotonie ou à entretenir une quelconque forme de morosité, préférant aller à chaque fois chercher le petit détail positif qui donne envie de continuer à avancer, quand bien même ce serait contre vents et marées … Jamais vraiment festives, jamais vraiment mélancoliques non plus, les onze chansons de ce « Drôle de monde » sont autant de petites perles posées à même le zinc, onze invitations à entrer en toute convivialité au plus profond d’une vie, d’un état d’esprit, et à partager une place dans « La grande barque » pour y découvrir « Les orgues de basalte » et « Mon Italienne », pour y prendre un « Petit café » ou pour y croiser « L’éléphant belge », le tout en respirant comme il se doit « L’air du petit matin ». Une grosse dose de chanson et une autre de swing, un trait de tango et une bonne rasade de folk, il n’en faut pas plus à La Goutte pour avoir à portée de la main la matière indispensable pour créer de belles œuvres, et ça tombe plutôt bien puisque à force d’imagination et de talent, ils y parviennent à chaque fois !