Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow LE MUTANT

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LE MUTANT pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 05 juin 2012
 

Honkey monkey
(Autoproduction – 2012) 
Durée 17’28 – 7 Titres

http://www.ilovelemutant.com

Démarrée un peu comme un pied de nez à la fin de l’année 2009, l’histoire du Mutant n’est pas franchement banale et si c’est à la fameuse chaîne de hard discount que le trio doit son nom, ce sont bel et bien à leurs origines bayonnaises que les deux membres fondateurs doivent leur envie de faire de la musique ensemble. Thomas Saez à la basse et Jérôme Martineau à la batterie étaient à Paris quand ils ont formé le groupe et c’est bientôt rejoints par Kévin Baudoin à la guitare qu’ils trouveront la bonne formule, enregistrant leur premier maxi en 2011 et partant directement le défendre en Californie où Kévin est allé s’installer … Un an et une deuxième tournée américaine plus tard, c’est en dévoilant un second Ep que Le Mutant se rappelle à notre bon souvenir et c’est en mettant dessus des titres enregistrés au cours des deux dernières années entre Paris, Bayonne et Chicago qu’il réussit à nous interpeller avec une musique faite de surf rock, de blues garage et de rockabilly. A un juste milieu entre Grandmaster Flash dont ils reprenaient un morceau sur leur premier opus, Gene Vincent, les Dead Kennedys et les Ramones, Le Mutant n’en fait qu’à sa tête et nous scotche à la platine avec une musique totalement empreinte de spontanéité et travaillée autour d’un mélange improbable de dépouillement et de perfectionnisme ! Quelques invités pour apporter des machines, un piano ou une trompette et voilà Le Mutant avec une rondelle hybride à la fois psychobilly et western spaghetti dans laquelle on se plaira à découvrir des craqueries ultimes comme « Vegetarian Party », « Space Trip », « Discovery (Very Disco) » ou encore « Barcelona ». Un groupe à l’imagination débordante à ne manquer sous aucun prétexte !