Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow [CAMERA]

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

[CAMERA] pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mercredi, 30 mai 2012
 

Ma part de lumière
(Les Jeudis du Rock – Believe – 2012) 
Durée 17’18 – 4 Titres 

http://www.myspace.com/camerafrance
http://www.facebook.com/camerasurleweb

[Camera] n’est pas à proprement parler le groupe le plus productif de l’hexagone puisqu’il ne compte à sa discographie qu’un unique album mais pour ce qui est de la scène, c’est un peu partout sur tout notre territoire qu’il s’en est allé donner pas moins de deux cent cinquante concerts, le groupe toulousain s’affichant au passage avec des représentants rock parmi les plus reconnus comme Eiffel, Blankass et consorts. Quatre ans après « Soirées clandestines » à l’époque bien accueilli par les médias, [Camera] s’est enfin décidé à nous envoyer d’autres compositions et c’est en parfaite harmonie que Christophe Rymland au chant et aux guitares, Frédéric Sagon aux guitares, Denis Caussé aux claviers, Fabien Roland à la basse et Olivier Prin à la batterie se sont attachés à ne proposer que quatre titres, mais quels titres ! Sans la moindre prétention de vouloir révolutionner le rock, le quintet explore librement parmi toutes ses influences et en ressort avec des morceaux carrément aboutis, de véritables chansons construites sur des bases résolument rock mais jamais renfermées sur elles même, histoire de pouvoir aller au plus loin dans le délire quand celui ci s’invite dans la partie. Un travail soigné au niveau des mélodies, une plume habile qui se libère totalement sans fausse pudeur, [Camera] n’en fait jamais ni trop ni trop peu, se permettant d’ouvrir le bal en compagnie d’« Amandine » pour mieux le conduire à son terme avec « Chloé dans sa bulle » non sans en être passé par « Ma part de lumière » et par « Humain cherche humaine », en suivant une sorte de fil conducteur qui prête à penser que le groupe a imaginé cet Ep un peu à la manière d’une bande son … Après tout, quoi de plus naturel quand on s’appelle [Camera] ?