Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow MINUTIAN

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

MINUTIAN pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
lundi, 28 mai 2012
 

Repercussions
(Autoproduction – 2011) 
Durée 43’39 – 7 Titres 

http://www.minutian.com
http://www.reverbnation.com/minutian  

C’est après avoir stabilisé leur line up en 2010 que les Finlandais de Minutian ont commencé à se pencher sur l’écriture et sur l’enregistrement de leur premier album, un chantier qui durera quand même une année toute entière et qui conduira le groupe à aller enregistrer dans divers endroits d’Helsinki, de sa propre structure de répétition jusqu’aux prestigieux Seawolf Studios. Installés entre metal, rock et prog, Mikko Heino au chant, Jaakko Jernberg et Jesper Johnson aux guitares, Jouni Mikkola à la basse et Antti Ruokola à la batterie ont ainsi fait tout leur possible pour proposer une musique visiblement inspirée par des modèles comme King Crimson ou Tool mais se sont également attachés à créer des morceaux qui n’appartiennent qu’à eux, des titres dans lesquels ils alternent les passages puissants et distorsionnés avec les parties pleines de finesse et d’harmonie, l’association de ces diverses colorations donnant régulièrement naissance à des breaks totalement inimaginables et pourtant tellement réussis ! Des structures rythmiques impressionnantes de réalisme, des arrangements tirés à quatre épingles, des parties vocales qui n’en font jamais trop et qui se posent à bon escient sur des musiques bourrées d’ingéniosité, « Repercussions » en est arrivé au parfait équilibre grâce à un groupe qui a su doser très justement l’inspiration et le talent pour en arriver à des pépites intenses comme « In Circles », « Cold & Tight », « Undone » ou encore « Three By Five ». On appréciera en outre la puissance toujours très contenue des guitares et la voix particulièrement vaste d’un frontman qui n’est jamais à cours d’inspiration pour coller au plus juste à la direction générale du morceau. Une belle découverte !