Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow VAGIANT

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

VAGIANT pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 24 mai 2012
 

Gospel according to Vagiant
(Autoproduction – 2012) 
Durée 17’14 – 5 Titres

http://vagiantownstourmom.bandcamp.com 
http://www.facebook.com/vagiantrussia

Quintet punk hardcore débarqué en direct de Moscou avec dans sa besace un premier effort d’une intensité à toute épreuve, Vagiant avoue sans que l’on soit obligé d’en recourir à la torture avoir accompagné dans leurs tournées russes des groupes comme Jucifer, Russian Circles ou Red Fang, et c’est en tentant de convaincre le public avec quatre titres à peine précédés d’une brève introduction qu’Ilya au chant, Natasha et Andrey aux guitares, Vlad à la basse et Danila aux drums envoient dans la platine une mixture bien dense et bien homogène faite pour un tiers de mathcore, pour un tiers de noise-punk et enfin pour un tiers de metal. Directement destiné aux amateurs de groupes comme The Dillinger Escape Plan ou encore Fugazi, ce bref mais intense « Gospel According To Vagiant » résume plutôt intelligemment et en seulement quatre titres toutes les influences et toute l’imagination d’un groupe qui en profite pour nous soumettre à un déluge de notes, à une alternance d’harmonies fragiles et de dissonances extrêmes. On en passe donc par une succession de chaud et de froid plutôt convaincante que Vagiant a su traduire par des titres comme « Origins Of Man », « Eternal Quest For Endless Beauty », « How Bad Is Your Karma » et « Molerats » qui une fois réunis ne dépassent que de très peu le quart d’heure mais qui apportent à celui qui à envie d’en découvrir plus les bases nécessaires pour parfaitement appréhender la musique du groupe. Si par hasard l’envie de poser une oreille sur un autre type de musique extrême vous tente, Vagiant est sans doute la bonne idée pour se prendre un bon coup de pied au cul. Avis aux amateurs …