Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow LES FATALS PICARDS

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LES FATALS PICARDS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mercredi, 23 mai 2012
 

Fatals s/ Scène (extraits)
(Adone – Warner – 2012) 
Durée 50’58 – 11 Titres

http://www.fatalspicards.com

Après avoir fait leur « Coming Out » l’an dernier, Les Fatals Picards se sont lancés à corps perdu dans une tournée du même nom pour célébrer dignement leur dixième anniversaire, amenant au passage leur compteur de concerts au niveau respectable des huit centaines et apportant à leurs prestations une autre dynamique, encore plus rock et plus rythmée mais toujours aussi drôle et croustillante. Six albums plus un live, des concerts dans ce que la francophonie compte de plus important en terme de festivals, des Francos de La Rochelle, de Spa et de Montréal jusqu’au Printemps de Bourges ou à Solidays et même une participation au Concours de l’Eurovision en 2007, Les Fatals Picards sont devenus une véritable icône du rock en France en chantant des chansons plus dingues les unes que les autres, des chansons où il est question de choses graves et de choses plus légères avec un seul dénominateur commun, un sens poussé de l’humour et du second degré.

Enregistré lors des dates hivernales du « Coming Out Tour », « Fatals s/ Scène » a choisi de mettre le public à l’honneur au travers de 22 titres live dans lesquels le groupe partage sa musique mais aussi son engagement et son énergie avec les salles bondées dans lesquelles il joue. Au menu, tous les classiques de ces trublions de la scène rock mais aussi une grosse dose d’échanges en tous genres, de dialogues installés entre la scène et le public avec à la clef des choses étranges, des choses folles et des choses surprenantes qui sont traditionnellement ponctuées de bombes atomiques comme « Moi je vis chez Amélie », « C’est l’histoire d’une meuf », « La France du petit Nicolas », « 30 millions de punks (Punkachien) », « Noir(s) » et autres « Bernard Lavilliers ». Privilégiant toujours la spontanéité et la convivialité à la perfection technique proprement dite et au respect scrupuleux de la partition, Les Fatals Picards se mettent délibérément à nu au travers d’un ouvrage imaginé et réalisé avec le cœur, un live joué avec les tripes pour que le rendu soit encore plus fort, encore plus vrai. Ca rappellera forcément de bons souvenirs à ceux qui ont déjà eu la chance de croiser le groupe sur scène, et pour ce qui est des autres, ça les incitera sans aucun doute à faire le déplacement sur une des nombreuses dates déjà annoncées sur la nouvelle tournée des Fatals Picards. Avis aux amateurs de rock et d’humour caustique !