Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow BEMER

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

BEMER pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
samedi, 28 avril 2012
 

Minute papillon
(Man Itou – MVS – Anticraft – 2012) 
Durée 43’14 – 12 Titres
 
http://www.myspace.com/emanuelbemer 

Lauréat du Grand Zebrock en 2007, Emanuel Bémer est un de ces artistes qui ne se contentent pas de chanter mais qui s’efforcent en plus de faire passer des messages au travers d’une chanson un peu folk et un peu rock que l’on se plait à retrouver sur les planches lorsque l’artiste les partage avec des gens comme Thiéfaine, Higelin, Aldebert ou encore La Rue Kétanou. A la fois dur et drôle, Bémer signe cette année son deuxième album, « Minute papillon », un effort sur lequel on remarque les guitares et banjos de Chadi Chouman, la basse et les programmations de Grégory Duchamp, le violoncelle de Thècle Joussaud, le cor d’Eric Dufaÿ et même les chœurs d’Alice Decelle. Au programme de cette seconde œuvre, une douzaine de chansons qui ne s’embarrassent que très peu du respect des règles établies et de ce que l’on appelle les bonnes manières, des chansons empreintes de théâtralité et d’une pointe d’humour noir, voire parfois de mépris, des chansons poil à gratter qui aiment s’imposer dans le dos d’un public qui une fois les premières démangeaisons passées finit par se prêter au jeu et même par apprécier les créations de cet énergumène aux faux airs un peu je m’en foutiste mais au talent certain. Une « Pygmalionne » ou un « Anathème », un « Conquistador » et un « Mangeur de Cœur », « La Place de la Nation » ou « Les coups d’Epée dans l’Eau », les sujets sont vastes mais le contenu est toujours chargé de la même richesse et de la même audace tant et si bien que l’on y retourne forcément, et pas plus tard que la fin de l’album. Une belle découverte à faire sur album, avant ou après un concert par exemple …