Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Concerts arrow THE REAL TUESDAY WELD à ENSISHEIM (68)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

THE REAL TUESDAY WELD à ENSISHEIM (68) pdf print E-mail
Ecrit par Cathie Wetzstein  
dimanche, 15 avril 2012
 

THE REAL TUESDAY WELD
CAF'CONC – ENSISHEIM (68)
Le 12 février 2012

http://www.myspace.com/therealtuesdayweld 
http://tuesdayweld.com/site/ 

Dernier concert du week-end en ce dimanche, Yannick nous a concocté un programme aux petits oignons et nous propose ce soir de parcourir le Londres de Stephen Coates et The Real Tuesday Weld. Bienvenue dans l'univers atypique, décalé et quelque peu déjanté de ces cinq musiciens au look et à l'humour si british.

Mené de main de maitre par son leader charismatique, The Real Tuesday Weld a été créé en 2001 par Stephen Coates, chanteur, compositeur et artiste visuel anglais qui, au fil de quatre albums, s'est forgé un son très particulier. 

Très inspiré par les crooners des années 30 et 40, le music-hall, le cabaret et les big bands de jazz tels que celui dans lequel officiait son grand-père, Stephen Coates produit des chansons qui allient mélodies d'avant-guerre, son crachotant de 78 tours, programmation électronique contemporaine et arrangements orchestraux qui trahissent sa prédilection pour Serge Gainsbourg et Ennio Morricone. 

Vous pensez ne pas les connaître, pourtant, vous avez certainement du les rencontrer au détour d'une musique de publicité, de série ou BO de film. Ils sont cinq… Stephen Coates au chant et sample, GG McEwan au chant et violon, Clive Painter à la guitare, Don Brosnan à la basse et Matt Snowden à la batterie. Ils s'accaparent les lieux immédiatement, comme s'ils avaient toujours fait partie de cet endroit. Il ne reste qu'à sortir les fauteuils et autres canapés dans ce concert si privé où l'on se sent comme à la maison. Plus qu'un concert, c'est un spectacle auquel nous assistons, dans lequel nous sommes public et acteur. 

Simplicité et complicité sont les maitres mots, pas de chichi. The Real Tuesday Weld nous présente un univers décalé où pop, rock, sonorités jazzy et musique de cabaret en font un concept original et fait ressortir ce combo du lot. Guitare, basse, batterie, tout est en place, le show est bien rodé, très professionnel sans en avoir l'air et surtout ponctué de beaucoup d'humour, de bonne humeur et de franches rigolades. Les titres sont illustrés sur fond d'écran géant par des dessins animés. 

On démarre sur une note un peu sombre avec "Save Me", suivi de "The Hunt" et "Me & Mr Wolf", plus rythmés. GG est magnifique de talent et nous emporte au son de sa voix chaude et sensuelle, passant autant de temps au sein du public que sur scène. 

Le violon apporte une touche tantôt festive, tantôt torturée à l'ensemble. Stephen délaisse la scène sur "I Always Kill", dansant avec une personne du public. Du chant en anglais, Stephen nous fait "La Bête et la Belle" en français.

"Torched Song", "Tear Us Appart", "The Show" … must go on ! Petite incursion sous la pluie londonienne avec "I Love the Rain", l'indispensable parapluie ne sera pas oublié and we're all singing and dancing in the… Caf'Conc !!! C'est autour d'une bouteille de vin rouge qu'aura lieu un rappel tonitruant, ces très sympathiques anglais nous gratifiant de deux titres supplémentaires. 

Une musique que l'on n'a pas forcément l'habitude d'entendre au Caf, et une expérience à renouveler. La soirée fut empreinte d'énergie, de générosité et de rires, et s'est allongée dans un troisième set de partage et d'échange qui n'a fait que confirmer qu'outre un talent indéniable, The Real Tuesday Weld est une formation proche de son public et qui se donne à fond. Une très belle soirée, so british !!!

Cathie Wetzstein – mars 2012