Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow DIRTY FONZY

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

DIRTY FONZY pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
samedi, 14 avril 2012
 

Too old for this shit
(Delete Your Favorite Records – 2012) 
Durée 10’29 – 7 Titres

http://www.dirtyfonzy.com
http://www.facebook.com/dirtyfonzy

Ils sont increvables ces Albigeois puisqu’un an après leur dernier effort et après non seulement une tournée dans tout l’hexagone mais aussi la réalisation d’un court métrage avec leurs copains d’Uncommonmenfrommars, « Attack Of The Living Dead Punkers », les revoilà avec un maxi rassemblant pas moins de sept titres en à peine plus de dix minutes de musique ! Avec son titre inspiré des films de la série « L’arme fatale » et son énergie brute toujours aussi fulgurante, « Too Old For This Shit » nous ramène vers un Dirty Fonzy particulièrement en verve et au moins aussi inspiré, la trentaine qui a rattrapé certain des membres du groupe et les huit années passées à transporter des palettes entières de riffs sur les routes n’ayant en définitive pas trop d’emprise sur une formation qui continue à se faire plaisir à balancer à sa manière des compos qui empruntent autant au hardcore des eighties qu’aux racines les plus profondes du punk rock ! Autant art de vivre que plaisir de jouer, la musique de Dirty Fonzy ne se pose pas de question inutile et c’est en empilant des caisses de textes vindicatifs et parfois drôles sur des tranches de son découpées au plus près de l’os que ces énergumènes sans foi ni loi y vont de quelques hymnes de plus, des brûlots imparables dans le genre de « Sucker », « Fight Back », « Shut Up » ou « Johnny Is A Bad Boy » que l’on se plaira à scander en chœur avec le combo lors des messes auxquelles Dirty Fonzy ne manquera pas de nous convier très prochainement. Alors « Too Old For This Shit » ou pas, telle est un peu la question posée avec ce maxi, et à son écoute une chose est certaine, l’age n’a aucune emprise sur Dirty Fonzy qui à l’aube de son dixième anniversaire démontre par l’exemple qu’il a gardé la fougue et la folie d’un jeune chiot. On n’en avait pas douté un seul instant !