Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

INCUBUS au ZENITH (75) pdf print E-mail
Ecrit par Agathe Kipienne  
dimanche, 11 décembre 2011
 

INCUBUS
LE ZENITH – PARIS (75)
Le 17 novembre 2011 

http://www.enjoyincubus.com/ 

Retrouvez les photos d’Agathe Kipienne sur http://www.agathekipienne.com/ , http://www.myspace.com/popartfiftos et http://www.flickr.com/photos/a-k-photography/ 

Remerciements : Incubus, Sabine, Sony Music, Le Zénith, GDP.

Incubus se forme autour du chanteur et percussionniste Brandon Boyd, du guitariste Mike Einziger, du bassiste Dirk Lance (de son vrai nom Alex Katunich) et enfin du batteur José Pasillas. Adolescents aux goûts très hétéroclites, ils sortent une première autoproduction en 1995, Fungud Amongus. Ils adoptent alors le nom d’Incubus qui évoque un démon masculin abusant des femmes pendant leur sommeil. S.C.I.E.N.C.E. sort en septembre 1997 et un an plus tard Incubus entame une longue période de tournée: en première partie de 311, Korn, System Of A Down, Black Sabbath et sont même ovationnés à l'Ozzfest.

Devenu un quintet, leur entrée dans la catégorie des rocks stars arrive avec Make Yourself, porté par les singles « Pardon Me » et « Driveé » l’opus se vend à plus d’un million d’exemplaires en un an .En août 2001, "Morning View" arrive dès sa sortie en tête des hits américains. Album solaire, il indique le climat de la carrière d'Incubus, qui a finalement su fédérer sans céder à la médiocrité : les textes intelligents de Brandon Boyd et les compositions, mieux ciblées, ont gagné en beauté. Après quelques changements de formation, A Crow Left of the Murder, naît dans une ère post-11 septembre. Avec « Megalomaniac » (et son clip façon cut-up) ou encore « Agoraphobia », Incubus critique l'Amérique de Bush. Le groupe poursuit dans la direction du succès et sort Light Grenades (2006) qui est un véritable carton et un des plus gros succès du groupe.

Cependant, Mike Einziger, guitariste compositeur et pilier du son d'Incubus, doit subir une opération au poignet qui menace le bon déroulement de la tournée en 2007-2008. L'épisode conforte le groupe dans l'idée qu'il doit s'accorder du temps libre. Incubus entre alors dans un silence radio que seule la parution d’If Not Now, When? rompt en 2011, au grand soulagement des fans. (source GDP)