Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

VANESSA PHILIPPE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
Saturday, 21 May 2011
 

La fille sans qualités
(Warm Up – Keyzit – Satellite – 2011) 
Durée 40’56 – 10 Titres

http://www.vanessaphilippe.com
http://www.myspace.com/vanessaphilippe

Elle avait réussi sans le moindre mal à mettre tous nos sens en émoi avec un premier album parti à « La dérive » au début de l’année 2009 et c’est saluée de manière unanime par le gratin de la presse musicale mais aussi généraliste que Vanessa Philippe avait fini par se retrouver parmi les cinquante lauréats du concours CQFD organisé par Les Inrocks … Un départ plutôt réussi donc pour une artiste attachante qui casse aujourd’hui une fois encore le mythe et qui revient à nous avec un deuxième opus rempli de bonnes choses, un album dans lequel elle se présente comme « La fille sans qualités » mais où elle s’attache également à démontrer par l’exemple qu’elle en est bien au contraire remplie, ne serait ce que pour tout ce qui est d’écrire et de composer de belles chansons puis ensuite de les interpréter avec un mélange de classe, de spontanéité et de talent. Un grand éclat de rire pour mieux illustrer la bonne plaisanterie qu’elle nous lance et voilà Vanessa armée pour repartir à l’assaut d’un public capable de se laisser toucher par des chansons où la pop et le rock font toujours bon ménage …

Elle a ce petit côté mutin qui fait craquer les hommes sans effrayer les femmes, cette délicatesse dans la voix qui sait rendre ses intonations captivantes et sexy, cette attitude qui mélange intelligemment ses côtés femme enfant et ses côtés femme fatale, et c’est en usant de toutes ses facultés que Vanessa Philippe vient nous chanter dans l’oreille et de fort belle manière ses dix nouvelles chansons dans lesquelles elle se met à nu au niveau des textes mais où elle demande également un effort tout particulier au niveau des instrumentations pour que l’association des deux soit irrésistible. Commencée de but en blanc avec une « Désintox » particulièrement convaincante, l’histoire de cette « Fille sans qualités » évitera dès sa naissance toute forme possible de langue de bois pour nous proposer le tour complet du personnage avec « Les seins » et avec « La robe verte » mais aussi au gré des notes avec « Blanche Neige », « Poupée de chiffons », « Ta muse » ou encore « Love & Love » … Tour à tour aguicheuse, touchante, convaincante ou même attendrissante lorsqu’elle se met à manger un « Pamplemousse », Vanessa Philippe confirme avec un album des plus réussis que les médias mais aussi le public avaient plus que raison de croire en elle et si elle persiste et signe à évoluer dans un registre un peu hors des modes, c’est aussi pour prouver à qui en aurait encore besoin que son talent est un argument durable qui ne s’arrêtera pas avec le prochain bouleversement de l’air du temps ! Une artiste à découvrir passionnément …