Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LES SAMEDIS DE LA TOUR à VOISINS LE BRETONNEUX (78) pdf print E-mail
Ecrit par Olivier Urbanet  
mercredi, 16 février 2011
 

LES SAMEDIS DE LA TOUR
ESPACE CULTUREL DECAUVILLE – VOISINS LE BRETONNEUX (78)
Le 5 février 2011

http://www.kontshasso.net/
http://www.myspace.com/icgroupe
http://www.myspace.com/24sevenweb
http://www.myspace.com/elijaahrock
http://www.furykane.net/

Merci aux membres de Kontshasso, à Hélo, Vincent, etc.

Ce samedi soir à Voisins le Bretonneux, c’est un plateau résolument métal que nous avons. Apparemment je suis arrivé le premier car il n’y a personne dans la salle, donc sus au bar pour goûter les spécialités des barmen !  « PATRON ! UNE BIERE … »

Les quatre musiciens de I.C font un rock riche de leurs diverses cultures musicales. Aucune fausse note de ce coté, mais je leur reprocherai d’être un brin brouillon car souvent le début d’une chanson démarre dans un rock ravageur comme peuvent les faire les stars du rock et d’un coup, rideau, ils changent de rythme radicalement ! Très frustrant, quand on sent la mayonnaise prendre il ne faut pas la lâcher. Sinon ils sortent leur deuxième album, « Dark Clouds Invasion », un autoproduit qui est dans les bacs depuis 2010

Une fois vérifié que les portes ne sont pas fermées, ben oui, il n’y a toujours pas grand monde dans la salle, le groupe 24seven enchaine avec son rock taillé dans le granit ! La puissance monte crescendo, le tout jeune groupe de St Quentin en Yvelines nous met en appétit pour le reste de la soirée avec son rock aux accents US.

Une entrée en matière réussie !  Elijaah, groupe formé fin 2009, ne laisse pas indifférent les amateurs du genre. Dans la mouvance des groupes hybrides du métal actuel, le son de ces cinq gaillards, teinté de jazz/rock/fusion/rock hardcore n’a pas fini de faire parler de lui avec un E.P autoproduit de 4 titres … Et un album à venir.

Il paraît que le metal est froid. Attention, Furykane débarque ! Tout de blanc vêtu,  survitaminé, avec un chant énervé, le show est généreux et ils aiment ça en plus ! Ils ont fait leurs premiers pas sur scène en 2006 et après plusieurs succès sur des tremplins et une séparation avec leur premier batteur, les membres de Furykane mettent le feu partout où ils passent.

Olivier Urbanet – février 2011