Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

FREE WHEELS à COURPIERE (63) pdf print E-mail
Ecrit par Delphine Legrand  
vendredi, 20 août 2010
 

FREE WHEELS 2010
COURPIERE (63)
Du 6 au 8 août 2010

http://free-wheels.fr/

Retrouvez les photos d’Agathe Kipienne sur http://www.akphotography.fr/ , http://www.myspace.com/popartfiftos et http://www.flickr.com/photos/a-k-photography/

Remerciements : les organisateurs, les Hells Angels, Olivier Garnier, Replica Promotion, Coline Magaud, tous les artistes, AFO, le Maire de Courpière, Delphine et Agathe.

Départ de Paris le vendredi 6 août 2010 à 12h30, direction l'Auvergne pour mon premier festival « Hell's Angels » … Arrivée à Courpière à 18h, aucun bouchon sur la route ... enfin, presque aucun bouchon, parce que arrivée à Courpière, il m'a fallu 1h45 pour accéder au parking ! Heureusement, à 20h j'étais devant la grande scène, pile à l'heure pour le premier concert !

C'est les parisiens de Big Ben qui ouvrent le bal, en attaquant très fort avec leur reprise très enlevée de « Harley Davidson » … Et c'est parti pour 40 minutes de bon rock, les BB sont heureux d'être là et ça se sent.

C'est ensuite le tour des belles et talentueuses suédoises de Crucified Barbara. Du très bon Hard rock, une vraie énergie sur scène, et quatre jolies filles qui assurent derrière leurs instruments … Autant dire que le public a été conquis !

Arrive alors sur scène American Dog, le groupe de Michael Hannon qui nous propose un set rythmé dans un style très hard rock old school, avec notamment leur titre emblématique : « Sometimes You Eat The Pussy ». De quoi bien faire bouger le public !

Petite pause strip-tease sur scène ... de quoi maintenir le public quelque peu sous pression ! C'est enfin l'arrivée des américains de Twisted Sister et de leur charismatique leader, Dee Snider. De l'excellent glam rock / heavy metal, avec une version de « We're Not Gonna Take It » reprise en chœur par le public déchainé, suivie d'un de leur nouveau titre, interprété en hommage à RJ Dio : « Long Live Rock'N Roll » ...

A peine le temps de se remettre de ses émotions et c'est au tour de Popa Chubby de monter sur scène pour ravir nos oreilles avec son blues teinté de rock et de hard rock ... Sa version blues de «Knockin' on Heaven's Door» est un grand moment de bonheur ...

Une petite séance de rallye à travers les chemins vicinaux d'Auvergne pour rejoindre le gîte et enfin c'est le repos bien mérité … parce que demain on remet ça !

Arrivée à 14h30 le samedi 07 pour pouvoir magasiner dans le village de toile ... Au final, achat d'une casquette, parce que le soleil cogne sec ! Après avoir dévalisé la buvette en bouteilles d'eau (je vous l'ai dit, le soleil cogne fort !), je me suis réfugiée à l'ombre du Bougnat (et du coup j'ai craqué pour sa truffade) ...

Enfin le soleil commence à disparaître et je peux admirer l'entrée en scène des américains de The Lord Of Altamont. Un bon groupe bien hard rock, très énergique et qui donne vraiment envie de bouger. Une belle découverte pour moi.

C'est ensuite les australiens de Koritni qui entrent en scène. Contente de les voir enfin sur scène, depuis le temps que l'on me parle d'eux … et là, c'est la claque ! Vraiment un groupe à découvrir sur scène... et surtout pour leur « Red Light Joint ». Pas évident d'ouvrir pour Motörhead, et pourtant ils l'ont fait de façon magistrale....

Au tour donc des anglais Phil, Mikkey et Lemmy d'enflammer un public venu en grande partie pour eux ... Un set d'1h30 de qualité qui ne décevra pas les fans avec notamment « Overkill » et « Ace Of Spades ». Le public est vraiment déchaîné et a apprécié la performance.

Magnifique feu d'artifice en musique pendant le changement de scène, puis ce sont les belges de Triggerfinger qui ont le difficile challenge de passer après Motörhead. Ils nous offrent un rock américain inspiré à la fois de ZZ Top et de Creadence Clearwater Revival qui n'est pas pour me déplaire .... Je dois même avouer que je suis prête à les revoir ...

La journée est maintenant terminée et je dirais même " quelle journée ", direction l'hôtel pour une petite nuit et un repos bien mérité.

Le réveil sonne, préparation du sac photo, application de la biafine sur le visage et direction Courpière pour la dernière journée de cette magnifique réédition du Free Wheels.

Nous revoilà devant la grande scène à 14h pétantes pour un concert à ne pas rater, ce sont les Jesus Volt qui vont se lancer pour un set de 50 mn. Je remarque alors que devant la scène, un fan club est présent pour les soutenir, plein de t-shirt du groupe circulent dans le public.

Comme à notre habitude, c'est le sourire aux lèvres et un peu triste que se termine déjà le concert. Un moment bien rock avec une puissance énorme, ce concert méritait pour ma part sa place dans la programmation sur samedi.

Groupe de scène mais pas seulement, je vous l'avoue la route du retour s'est faite avec leur cd live « Hallelujah Motherfuckers » sorti fin 2008 chez Dixiefrog.

Très belle réédition du Free Wheels après 9 ans d'absence, festival qualifié de " plus grand rassemblement bikers d'Europe  ", vivement l'année prochaine ... "

Delphine Legrand & Agathe Kipienne – août 2010