Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow LES RAMONEURS DE MENHIRS

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LES RAMONEURS DE MENHIRS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
samedi, 29 mai 2010
 

Amzer an dispac’h !
(Du-Mañ Ha Du-Hont – Coop Breizh – 2010) 
Durée 50’39 – 11 Titres

http://www.ramoneursdemenhirs.com 
http://www.myspace.com/lesramoneursmenhirs 

La rencontre du punk rock et des sonorités bretonnes ne pouvait que donner naissance à quelque chose d’original et de grand, Les Ramoneurs De Menhirs en sont la preuve la plus flagrante. Né des souvenirs de la très lointaine rencontre des Béru et des sonneurs Eric Gorce et Richard Bévillon, le combo ne se formera que vingt années plus tard, presque par hasard mais de façon tellement explosive qu’il en restera des traces un peu partout en Bretagne mais aussi bien plus loin puisque c’est la France dans son entier qui commence à se laisser convaincre par un quartet où la guitare de Loran Béru a trouvé son alter ego dans la voix de Maurice Jouanno. Restées attachées au répertoire traditionnel, cornemuses et bombardes invitent le chant à se durcir lors de la rencontre avec les riffs révoltés et tranchants et si les paroles sont parfois détournées des classiques revisités, le modernisme déluré apporté aux morceaux des Ramoneurs De Menhirs reste toujours très respectueux de la tradition. Punks et bien élevés, les quatre complices n’en oublient pas pour autant de sonner le temps de la révolte …

L’engagement des Ramoneurs De Menhirs est permanent, que ce soit en faveur de la protection de la nature ou contre le fascisme, qu’ils soutiennent l’altermondialisme, les sans-papier ou encore la défense de la langue bretonne et des écoles Diwan … Et pourtant, le quartet a choisi de rester festif dans sa démarche, histoire sans doute de ne pas rebuter l’auditeur par trop de grandes déclarations que seuls les adeptes des divers dialectes utilisés comprendront de toute manière. Bretonne et révolutionnaire, endiablée et consciente, l’œuvre des Ramoneurs De Menhirs est un nouveau combat que les quatre musiciens livrent sans jamais céder le moindre pouce de terrain, faisant de cet « Amzer An Dispac’h ! » un recueil d’hymnes qui font taper du pied en même temps qu’ils aident les poings à se tendre. Rien n’est laissé sur la touche, des cris de guerre fédérateurs comme « Oy ! Oy ! Oy ! » à la dépénalisation de la culture du cannabis préconisée par « Marijanig », de « La Blanche Hermine » où Gilles Servat pose sa voix jusqu’au brûlot punk « If The Kids Are United », des incantations des Blackfire en faveur de Léonard Peltier sur « Ya’at’eeh » aux cris rageurs de Niko des Tagada Jones sur « Auschwitz Planète, une vieille cover de Tromatism … Un ultime « Breizhistañs » pour bien faire comprendre à qui de droit que ces gens là ne font pas partie de leurs amis et nous voilà avec en poche un pamphlet assassin qui aura réussi à se mettre à dos les puissances politiques et industrielles tout en s’attirant la sympathie des activistes et des militants de tous poils qui s’y opposent ! Et en plus, ça sonne grave …