Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

TRIGGERFINGER aux NUITS DE L'ALLIGATOR (75) pdf print E-mail
Ecrit par Yann Charles  
vendredi, 19 mars 2010
 

TRIGGERFINGER – LES NUITS DE L’ALLIGATOR
LA MAROQUINERIE – PARIS (75)
Le 24 février 2010

http://www.triggerfinger.net
http://www.myspace.com/triggerfingertheshooters

Retrouvez toutes les photos de Yann Charles sur http://www.myspace.com/isayann

Encore un coup de cœur … Bon ça fait déjà trois depuis le début de l'année, et cette fois c’est pour groupe belge Triggerfinger !

Difficile de réellement définir leur style de musique. Du blues, oui, du rock, oui, du punk, aussi, du heavy, pop & folk, y'en a aussi … Bref, c’est indéfinissable.

Pourtant, lorsqu'ils se sont présenté sur la scène de La Maroquinerie à Paris, pendant le Festival des Nuits de L'Alligator, avec leurs costumes trois pièces bien taillés, jamais le public et moi-même n'aurions pensé prendre une telle claque musicale. D'entrée un bon son de guitares saturées, une basse qui vous remue les tripes et une sorte de fou furieux qui martèle ses fûts.

Pas le temps de vraiment réaliser ce qu'il se passe qu'on est déjà pris dans la tenaille de ce groupe atypique. Un mélange de Led Zep quelques fois, de Sex Pistol à d'autres moments, des sonorités qui varient de Motörhead aux Queens Of The Stone Age, bref du vrai bon rock qui vous retourne complètement !

Si en plus on rajoute des rythmiques entraînantes, un humour belge efficace et des musiciens hors pairs et pour finir un très bon jeu de scène, on tombe sur un groupe vraiment excellent qui sera, par exemple, en première partie de Iggy Pop & The Stooges à Lille, ce qui prouve bien que les Anversois ont de la qualité.

« Is It », le titre phare de leur album « What Grabs Ya? » sorti chez Dixiefrog, est à découvrir impérativement et vous comprendrez alors pourquoi ce coup de cœur pour les Triggerfinger …

Yann Charles – mars 2010