Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

BALBEC pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
dimanche, 24 janvier 2010
 

Rise and fall of a decade
(Autoproduction – 2009) 
Durée 59’33 – 11 Titres
 
http://www.myspace.com/balbec

Ils sont cinq, parisiens, et n’en finissent plus de construire un trait d’union entre la pop et le rock à grand renfort de guitares bien tranchantes et de voix délicates depuis la naissance de leur premier maxi, on était alors en 2003 … Depuis, Balbec est monté en grade à force de nouveaux enregistrements parmi lesquels on compte un premier album, « Behind The Red Curtain », et surtout grâce aux concerts qu’ont donnés Isabelle Ledru au chant, Gabriel Bareux aux guitares, Vincent Lenoir à la basse, Laurent Pierre aux guitares et enfin Stéphane Donic avec qui ce dernier troque parfois les fûts contre les cordes. Dans toute la France mais aussi à Hong Kong où le groupe accompagnait les HushPuppies, Balbec aura joué les support band pour La Grande Sophie, In The Club, Hey Hey My My ou encore Syd Matters et à l’heure de se pencher sur l’écriture d’un deuxième véritable album, c’est en prenant son temps dans la composition mais aussi dans l’enregistrement qu’il s’efforcera d’œuvrer pour que le résultat soit exceptionnel !

Rompu à l’art de l’indie pop alternative, Balbec a compris que c’est en piochant dans des influences réparties sur plusieurs décennies qu’il parviendrait à trouver sa propre identité, sa couleur musicale forte qui arrive à séduire par un jeu subtil où agacer est au moins aussi important que charmer. Dans le rôle de la sirène qui envoûte irrémédiablement l’auditeur, Isabelle s’en sort avec bien plus que les honneurs et qu’elle s’efforce de dispenser de longues tirades monotones ou au contraire des envolées pleines de nuances, c’est toujours en tirant parti de ses complices et de leurs voix qu’elle parvient à donner aux morceaux une âme, un esprit qui nous emmène de Portishead jusqu’aux Pixies et aux Clash en passant autant par les Cure que par Grandaddy ou même les Beach Boys. Des mélodies finaudes et variées portées par une alternance de violence et de douceur, des titres construits à même le rock mais en tenant toujours compte de velléités pop et sensuelles, c’est avec une volée de titres enchanteurs comme « Wysiwyg », « Saturday Nights », « None Of Us » ou « Ice Melts Out Of Shine » que Balbec en arrive à un ouvrage à l’élégance folle, un album qui a la classe des grandes œuvres et qui a su garder une dimension humaine. On soulignera encore les superbes clichés et montages qui ornent non seulement le digipack mais aussi le livret qui l’accompagne et qui finissent de donner à « Rise And Fall Of A Decade » son côté si précieux … Un album à découvrir d’urgence et à commander rapidement pour être certain de l’avoir dès sa sortie !