Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

MARCIA BALL au JAZZ CLUB ETOILE (75) pdf print E-mail
Ecrit par Bruno Migliano  
samedi, 12 décembre 2009
 

MARCIA BALL
JAZZ CLUB ETOILE – PARIS (75)
Le 11 novembre 2009

http://www.marciaball.com  
http://www.myspace.com/marciaballband  

Retrouvez toutes les photos de Bruno Migliano sur http://www.myspace.com/nonodublues

Vous aimez le boogie woogie ? Le rock’n’roll ? Le blues rock ? Alors vous allez aimer Marcia Ball. Marcia Ball est une Louisianaise et vient récemment d’être récompensée en tant que meilleure artiste de blues féminin et meilleure artiste aux claviers.


Installée de profil à la scène avec son clavier, assise droite comme un « i » le regard perdu au loin, on se demande si Marcia est bien avec nous. Les rares fois ou elle porte le regard sur le public c’est pour annoncer le début ou la fin du set et présenter ses musiciens. A côté de cela, elle est vivante, ou plutôt ses mains sont très vivantes. On pourrait s’attendre à une artiste fougueuse jouant du boogie woogie en se déchainant sur son clavier comme un « Mister Boogie Woogie », et bien non ! Marcia elle, elle reste quasi imperturbable. Seules les mains et les pieds sont déchainés. Pas une goutte de transpiration ne viendra altérer le fond de teint de Marcia, et pourtant elle envoie quand même la purée ou le bois, c’est comme on veut. Les morceaux s’enchainent sans presque aucune coupure. 


Derrière la section rythmique assure le boulot, Corey Keller, un petit jeune à la batterie, Don Bennet à la basse, côté guitare il y a Mike Schermer et au saxophone Thad Scott. Tous de très bons musiciens, on regrettera quand même ce petit grain de folie qui parfois fait se déchainer le public. Il est vrai que ce n’est pas chose facile de passer derrière un Tenor Madness, groupe que l’on a pu voir la veille. Il y aura bien un couple ou deux qui s’essayeront à esquisser quelques pas de danse. La soirée se terminera bien sagement. Marcia Ball remerciera l’assistance d’être venue et s’en ira signer quelques autographes. Allez bonne soirée et là a revoyure !

Bruno Migliano – novembre 2009