Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Interviews arrow OAI STAR

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

OAI STAR pdf print E-mail
Ecrit par Stephane Burgatt  
mardi, 03 novembre 2009
 

Les Oai Star reviennent ! Après le décès de Lux Botté, un des deux chanteurs, le projet des trublions de Massilia sound system était destiné à l’abandon. Les revoici pourtant avec une nouvelle ligne musicale et un 4ème album, «Manifesta». Fini le combo rock  classique. Oai Star est dorénavent un grand délire électro rock à base de musiques de consoles de jeu video désuettes. Rencontre avec Gari Greu, co-fondateur du groupe.

Qu’est-ce qui a relancé la machine ?

Je me suis dis : « Puisque Lux n’est plus là, il faut changer d’image, changer le tableau Oai Star tout en gardant ses fonctions de base. A savoir : rassembler, être pertinent mais pas donneur de leçons, faire délirer les gens sans faire du caca-prout-prout. »
L’élément décle,cheur a été ma rencontre avec Dub Mood, un jeune Suédois de 23 ans. C’est un spécialiste en chip music (CHIP pour processeur). Il fait de la musique avec des Game Boy. On avait toujours ce fantasme, avec Lux, d’un Oai Star électro-rock, punchy, une espèce de Bérurier Noir funky. Il nous manquait juste le mec pour le faire. On a toujours eu en tronche de faire ça.
 
C’est un chantier important car l’effet comique, la dynamique de Oai Star, reposait sur le duo improbable formé entre Lux Botté et toi. Comment faire sans cet ingrédient essentiel ?

J’ai contourné le problème. Évidemment que le chantier de base de Oai Star (la «tensou», la joute verbale) je l’ai un peu laissé de côté. En tant qu’artiste c’était bien, au contraire, de pouvoir m’attaquer à d’autres formats de chansons, à d’autres postures, etc…
De toute façon, il fallait avancer. Si j’avais arrêté Oai Star, Lux, de là-haut, m’aurait envoyé la foudre.

Oai Star revient donc avec un nouvel album, «Manifesta», un nouveau son à base de processeur de Game Boy. Une nouvelle architecture musicale qui se tiendra aussi sur scène.

On revoit tout : l’image, les orchestrations…On va partir avec une formule musicale inédite avec une batterie, une guitare, Dub Mood et DJ Kayalik (également dj de Massilia sound system). C’est important pour moi que le Oai Star version 2 garde l’âme, la fonction, l’essence et que tout le reste change.

Propos recueillis par Stéphane BURGATT – Octobre 2009

Crédit photo : Stéphane Durel, studio H-all

Lien utile : http://www.oaistar.fr/