Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LAX'N BLUES FESTIVAL - BLUES POWER BAND à LUC (12) pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
samedi, 29 mars 2008
 

LAX’N BLUES FESTIVAL
BLUES POWER BAND
JACOBAR – LUC (12)
Le 28 mars 2008

http://www.bluespower-band.com
http://www.myspace.com/bluespowerband
http://www.laxnblues.fr

C’est une soirée de préliminaires à laquelle nous convie l’équipe du Lax’n Blues Festival en recevant à la veille de sa 6ème édition un des groupes à l’affiche, Blues Power Band, dans un des petits bars conviviaux d’une région où il fait bon vivre ! Un accueil XXL de la part des organisateurs et bénévoles de la manifestation qui nous feront très vite oublier les neuf heures de route, les neuf petits degrés à l’arrivée et surtout une pluie battante qui nous attendait à la descente de voiture et c’est parti pour une soirée pleine de bonne musique, de convivialité et de bonne humeur !

Un côté blues, un autre power, le tout au sein d’un vrai groupe ! Tout est dit dans le nom, Blues Power Band joue bien et joue dur, n’hésitant jamais à laisser entrer un gros bagage rock dans des compos où tout l’humour de la bande à Bannish ressort à chaque instant, ces cinq gars là prenant un pied évident à se produire ensemble sur scène … Un premier set rapide et bien tendu démarré sur un sample de « Spider Cochon » viendra mettre le public en appétit tandis que l’écran géant derrière la scène distille la progression lente mais certaine du XV Biarrot sur des Toulousains qui perdront finalement la partie malgré les soli de guitare particulièrement encourageants de Pappygratteux et de Paco sur un très inspiré « Superstition » servi après quelques hymnes du genre de « My Babe » ou bien évidemment de « www.bluespowerband.com or dial B.P.B. » ! L’heure tourne et il est temps de prendre une première pause avec pour la fine gueule une spécialité locale, la soupe au fromage, ragoûtant mélange de chou et de fromage fondu relevé d’un peu de saucisse … De quoi avoir envie de revenir dans la région !

On y retourne justement sur les coups de 22 heures 30 avec un deuxième set lui aussi plein de jus, la rythmique de Nico et Bathus se voulant puissante et précise et tout notre joli monde n’ayant plus qu’à se poser dessus avec quelques sympathiques « We Got A New Truck » ou encore « Walking The Dog » mais aussi avec quelques pièces pleines de charme sur lesquelles le public n’en finit plus de craquer ! Rayon standards, on relèvera bien entendu la présence d’un « Kiss » ou d’une formidable adaptation de « Hold On I’m Coming » où la paire de guitaristes fera encore des merveilles sous le regard enchanté d’un Bannish revenu au milieu du public pour prendre lui aussi sa part de bonheur ! L’heure tourne et le deuxième set se termine lentement mais sûrement, AC/CD se chargeant de prendre la relève sur l’écran géant lorsque Blues Power Band s’en va prendre une seconde pause bien méritée …

C’est avec Philippe Ménard à la guitare que les Parisiens s’en reviendront pour un troisième set dédié aux classiques et à la jam, le virtuose gaucher se plantant dans l’ampli de Paco et rejoignant Pappygratteux dans des délires de très bonne facture sur des « Stormy Monday » et autres « My Babe » … Paco qui veut lui aussi en découdre avec ce grand fan de Gallagher devant l’éternel chaussera la Les Paul de son coéquipier et viendra croiser le fer sur un « Thrill Is Gone » bouillonnant à souhait puis c’est Johann des Hot Gang qui attrapera le micro pour nous parler de sa « Sweet Little Baby » avant que tout le monde ne se retrouve pour un « Johnny B Goode » d’anthologie avec Paco au chant lead qui s’en ira faire le show jusque dans les moindres recoins du Jacobar ! Le public, visiblement emballé, réserve à Blues Power Band l’ovation qu’il mérite et c’est entre congratulations et derniers verres partagés avec une salle particulièrement chaude que le groupe remballe son matériel, enchanté lui aussi d’une soirée en tous points réussie. Le ton est donné, le 6ème Lax’n Blues Festival promet d’être une belle réussite !

Fred Delforge – mars 2008