Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow STEVO’S TEEN

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

STEVO’S TEEN pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 11 octobre 2007
 

El Hombre Nuclear
(STeam Prod – Mosaic Music Distribution – 2007) 
Durée 67’23 – 17 Titres

http://www.stevosteen.com 
http://www.myspace.com/stevosteen

Ha les feignasses, il y a quatre ans qu’on attendait leur retour ! D’accord, on vous l’accorde, les Stevo’s Teen nous avaient envoyés un live un an après « Airlines » mais quand même, est ce bien raisonnable de nous laisser si longtemps sans notre dose de bon ska made in Montpellier tiré à quatre épingles ? Assurément non mais si on regarde bien ils ont quand même des circonstances atténuantes les bougres puisque leur nouvelle tartine est plus croustillante et plus alléchante que jamais, preuve s’il en fallait qu’ils ont pris le temps de bien la laisser cuire et de bien la beurrer ! Donc forcément on leur accorde le bénéfice du doute et on s’y plonge sans arrière-pensée en se demandant toutefois ce que Pierre Mitaut et sa bande de loufs ont bien réussi à nous concocter cette fois mais en ayant quand même confiance en la générosité légendaire d’un groupe où les cuivres sont rois et où la bonne humeur est permanente … Et à l’arrivée on ne reste jamais de toute façon sur notre faim !

Il y aura bientôt quinze ans que les Stevo’s Teen mettent le feu à tout le Sud de l’hexagone et parfois même au Nord et forcément, ça se sent au niveau des compositions et au niveau du jeu. Exit le jeune chien fou qui nous envoyait ses onomatopées délirantes et qui jouait de la guitare sur trois cordes, place au leader charismatique poivre et sel en pleine force de l’âge qui nous fait le coup du « Banjo ska », et oui deux cordes de plus ça compte, et qui nous sert ses cris de guerre encore plus ravageurs qu’auparavant sur « Parker ska » ! Pour résumer, « El Hombre Nuclear » joue la régularité mais nous en donne quand même encore plus, laissant la bavette se faire rejoindre par le « Kebab » et nous rejouant sans le moindre complexe les aventures de « Jimi Hendrix » au pays des « Beatnix », recréant le monde en démarrant du plus loin qu’il connaisse avec « Adam et Eve », s’adonnant aux joies du pilotage automatique et de la conduite au « GPS », jouant la légèreté avec « Les martiens attaquent », réveillant l’« Associal » ou l’« Intermittent » qui sommeille en chacun des musiciens du groupe et s’essayant même à la langue de Sheikh Spears (le cousin éloigné de Britney) avec « Skaville Uk ». Enregistrée à la cool du côté de l’Hérault, la galette s’est offert le lifting qui va bien du côté de L’Autre Studio et de l’inimitable Jean-Pierre Bouquet et c’est donc avec quelques fleurs à la main que le héros historique de la série télévisée se présente à la porte … On peut se permettre un conseil ? Accueillez le à bras ouverts, vous ne serez pas déçus !