Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

HARRISON KENNEDY pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mercredi, 21 décembre 2005
 

Voice + Story
(Black & Tan Records - 2005) 
Durée 50'53 - 14 Titres

Sweet Taste
(The Label Group - 2004) 
Durée 47'34 - 12 Titres

http://www.harrisonkennedy.ca
http://www.black-and-tan.com

Après avoir connu le succès dans les seventies avec The Chairmen Of The Board, un groupe de rhythm'n'blues qui faisait fureur sur les scènes de Detroit et de toute l'Amérique du Nord, Harrison Kennedy s'est senti quelque peu désabusé par les sirènes du marché discographique et en est revenu à des choses plus simples avec pour principale compagne sa guitare et accessoirement quelques percussions, un harmonica ou un kazoo. Chanteur à la voix captivante, l'artiste de l'Ontario se fait épauler sur album de quelques intervenants venus des Pays Bas et nous offre ponctuellement la présence de Nico Heilijgers à la basse, Roel Spanjers à l'accordéon et à l'orgue Hammond et Jan Mittendorp à la guitare. Revenu sur la scène internationale en 2004 avec l'album " Sweet Taste " après quelques années passées dans l'ombre de styles musicaux plus ou moins éphémères, le Canadien fait preuve d'une certaine abnégation et d'un sens inné de la mélodie, ne faisant abstraction d'aucune facétie pour donner du piment à son art et associant son jeu de guitare sensuel à quelques sons tirés d'une banale paire de couverts à salade ou encore plus simplement d'un claquement de doigts …

Arrivé à un âge où la sagesse prend généralement le dessus sur l'instinct, Harrison Kennedy est un homme auquel on s'attache très vite non seulement musicalement mais aussi humainement. Il y a le poids d'une expérience que l'on sent enrichissante, des collaborations avec Stevie Wonder, James Brown ou encore BB King mais aussi une recherche musicale qui prend ses racines dans la misère des esclaves, dans les champs de coton, dans l'exil forcé vers des territoires plus accueillants … Ce sont tous ces éléments qui ressortent majoritairement de ces deux albums sortis à un an d'intervalle, deux ouvrages très proches l'un de l'autre et pourtant si complémentaires avec les thèmes inhérents au personnage mais aussi et surtout avec une musicalité communicative qui pousse à se damner pour quelques blues, rhythm'n'blues et gospels qui méritent vraiment le détour. Prêchant son blues plus qu'il ne le chante, Harrison Kennedy nous délivre une première volée de grandes œuvres sur " Sweet Taste " avec ses " Mungumbo Man ", " I Ain't No Puppy ", " I'm The Chairman " ou " Silvie " et enfonce le clou avec le génial " Voice + Story " qui compte quelques hymnes voués à la postérité comme " Bad Luck And Trouble ", " There Ain't No Words ", " Let Her Talk " ou " Make A difference " et bien entendu le splendide " 40 Acres And A Mule " qui résume à lui seul toute l'histoire de l'Amérique et de ses manipulations scabreuses en terme de droits l'homme dès lors que l'homme en question n'est pas immédiatement assimilable dans une classe sociale proche du W.A.S.P. de base. Plus qu'un simple musicien, Harrison Kennedy est un citoyen du monde qui met son cœur et son âme au service de son art et non le contraire ! Si l'effet est garanti quand on le croise en solo sur les planches, il n'est pas moins réel sur album avec un véritable groupe à ses côtés. Un artiste pur jus à découvrir sans aucune hésitation !