Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

TERRY EVANS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 01 novembre 2005
 

Fire in the feeling
(Crosscut Records - Mosaic Music Distribution - 2005) 
Durée 58'40 - 11 Titres

http://www.crosscut.de
http://www.terryevansmusic.com

Natif du delta du Mississippi, Terry Evans est venu tout naturellement au chant au travers des chorales gospel où il a usé ses fonds de culottes … Issu d'une famille parmi tant d'autres où le blues était considéré comme la musique du diable, c'est en cachette qu'il découvrira Little Walter, Elmore James ou B.B. King avant de s'exiler vers le Sud de la Californie et d'y devenir compositeur, guitariste et chanteur de sessions pour des artistes tels que John Fogerty, John Lee Hooker ou Bobby King avant de devenir choriste de Ry Cooder en 1976. Désormais sur les routes sous son propre nom et avec un back catalogue conséquent, Terry Evans a invité une petite vingtaine d'amis à le rejoindre sur ce nouvel opus, le premier pour Crosscut, un ouvrage où l'on reconnaît la patte de David Lindley à la guitare sur deux titres mais aussi celle du grand Ry Cooder qui signe un morceau exclusif en l'honneur de son ami …

Doté d'un organe vocal qui évolue entre basse, baryton et ténor, Terry Evans est également un guitariste brillant et un compositeur qui n'hésite pas à puiser dans ses émotions les plus sincères quand il est question de créer des chansons fortes. Travaillant autour de la soul et du blues, l'artiste ne se ménage pas et met toute son énergie dans un album particulièrement intime enregistré à Los Angeles avec moult basses, contrebasses, percussions et cuivres qui viennent donner des connotations variées à des titres qui ne manquent jamais de charme et de facteurs accrocheurs. On se laissera entraîner dès le départ par un " Uphill Climb (To The Bottom) " et un " Nothing Wrong With Texas (That Leaving Won't Fix) " très groovys dans l'âme avant de glisser dans d'imposants blues comme " Discover Me " ou " I Got A Pony ", des ballades langoureuses comme " What About Me " ou " I'll Be Your Shelter (In The Time Of Storm) " ou bien entendu le vibrant " My Baby Joined The Army ", le plaidoyer de Ry Cooder au sujet des conflits meurtriers actuels … L'album est non seulement riche mais aussi le plus personnel de l'artiste depuis le début de sa carrière solo. A découvrir absolument !