Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

ESCAPE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 26 mai 2005
 

Pouvoir liquide
(Trauma Social - 2005) 
Durée 30'33 - 10 Titres

http://www.site-escape.com  
Contact :
traumasocial@yahoo.fr

Plus récents trublions de l'écurie Trauma Social, les cinq Alsaciens qui composent Escape ont bouffé du punk matin, midi et soir depuis leur naissance, au point qu'ils en transpirent le riff et qu'ils empestent toute la platine dès qu'ils s'y garent. Ca promet ! Au rayon des influences d'Abel (chant), de Jérôme (guitare), de Manu (guitare), de Paulo (basse) et de Dom (batterie), on retrouve Tagada Jones, Burning Heads, Flying Donuts ou Les Apaches, autant de formations qui laissent elles aussi des traces derrière elles et sur une rondelle brutale et efficace enregistrée dans les studios DownTown de La Laiterie à Strasbourg …

Urgence des compositions, tension au niveau de la mise en place, Escape sacrifie à la légende du punk-rock et nous sert un album brut de décoffrage avec plein de grosses guitares, une bonne dose d'engagement voire d'humanisme et des arrangements taillés au rasoir. Rien de plus classique somme toute, si ce n'est que c'est interprété avec un certain sens de l'humour et avec beaucoup de confiance en soi et que cela se sent sur le rendu final de l'album. D'une " Soirée Privée " au final pathétique à un " No Reason " en forme d'hymne, Escape nous dévoile quelques brûlots dont l'intérêt est plus que certain et qui auront tôt fait d'en mettre plein les tympans à toute une horde de fans qui ne manqueront pas de les suivre de Colmar à Paris et même plus loin si affinités … Une musique faite à l'arrache, presque à l'ancienne, mais avec beaucoup de volonté et de personnalité à l'intérieur. A découvrir d'une part pour le fun, de l'autre pour empêcher le punk qui sommeille en chacun de nous de s'endormir définitivement devant sa télé !