Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

DEBASE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 06 avril 2004
 

Unleashed
(Noise Records - Sanctuary - 2004) 
Durée 48'21 - 11 Titres

http://www.debase.se

Debase est un de ces groupes suédois qui font un tapage de tous les diables et dont chacun s'accorde à dire qu'ils ont un petit quelque chose de plus que les autres … On a souvent comparé Michael Hansson (chant), Jonas Karlgren (guitare), Sogge Riesbeck (guitare), Micko Twedberg (basse) et Johan Helgesson (batterie) à tout et à n'importe quoi et si on devait retenir une seule des élogieuses formations auxquelles Debase a été assimilé, on pencherait sans doute pour le Metallica de la grande époque tant la structure des morceaux est excellente ! Pour leur troisième album, les Suédois ont tenu compte des expériences acquises sur les routes avec Alice Cooper, Anihilator ou Judas Priest et se sont offert un son brutal et précis …

Soucieux de ne pas lasser le public par trop de flagornerie, Debase va droit au but et nous assène violemment ses onze titres les plus aboutis à ce jour tout en prenant soin d'y mettre le fond et la forme. Véritables artificiers du riff, Karlgren et Riesbeck assassinent leurs cordes dans un style purement bûcheron et s'épandent sur une rythmique bétonnée qui donne du corps aux morceaux. La voix de Hansson vous pète au nez comme une bombe à fragmentation et vous catapulte autant de refrains accrocheurs dont il est délicat de se débarrasser, même après plusieurs bains de décontamination. Côté composition, on vous plonge dans une musique sans fioriture où les soli sont hors sujet et où le côté surpuissant et direct dans le pif est la seule règle établie. Pour être franc, on accroche vraiment à des titres profonds comme " Symphony For The Unholy " ou " Unleashed " mais aussi à des compos plus carrées telles que " Hellraiser ", " The Blood Remains " ou " Pleasuredome ". Amis métalleux, c'est bon pour ce que vous avez !