Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

TORPID. pdf print E-mail
dimanche, 01 juin 2003
 

Lmnop
(Acracia Productions - 2003)
Durée 70'39 - 11 Titres
<

/p>

http://www.torpid.lu

_Il y a bel et bien une scène dite alternative au Luxembourg et il est convenu de dire que Torpid en est un des groupes phares. Après six années passées au service du groupe, Gilli Milligan (guitare et chant), Pol Krier (basse) et Patrick Muller (batterie) sortent leur troisième album et s'exilent vers Bruxelles pour se consacrer exclusivement à leur musique. En attendant un projet fusionnant encore plus l'electro et la musique de Torpid pour décembre 2003 et un véritable album du groupe pour l'été 2004, Acracia Productions nous propose de découvrir le dernier bébé en date, qui ne remonte toutefois qu'au mois de juin 2003. Groupe prolixe donc, mais groupe pointilleux et méthodique ! Découverte …

_Ayant parfaitement réussi à assimiler les samples au sein même de ses morceaux, Torpid s'engage dans un pop rock un brin noisy mais relativement classique. Emportées par des mélodies accrocheuses et riches, les compositions coulent telle sorties d'une source magique où la limpidité ne cède la place qu'au bon goût ! Jovial dans l'esprit mais lucide en permanence, " Lmnop " s'appuie sur des guitares impeccables et sur une rythmique tortueuse qui ne donne pas sa langue au chat. On en arrive très vite à une torture mentale un rien masochiste qui nous pousse à décortiquer l'ossature des titres pour mieux en goûter la moelle épinière … Capable de séduire, voir d'ouvrir l'esprit aux amateurs de pop tout comme aux fondus de machines, " Lmnop " ravira sans aucun doute les adeptes de Sonic Youth, Helmet et autres Fugazi. On en retiendra les morceaux d'ouverture que sont " Bagger " et " Gotjump ", mais aussi une pléiade de titres aux noms plus étranges les uns que les autres. Le seul petit reproche à formuler serait sans doute l'utilisation trop parcimonieuse des organes vocaux de Gilli qui s'avèrent pourtant être intéressants … Tarabiscoté à outrance, " Lmnop " se révèle très vite comme un album particulièrement bien réussi comme on voudrait en voir souvent. Chapeau bas !