Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

TRADE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 01 janvier 2002
 

Anyone …
(Autoproduction - 2000)
Durée 12'44 - 3 Titres
<

/p>

http://www.tradeworld.ch
contact du groupe :
beauron_patrick@hotmail.com

_Cinq Lausannois se réunissent en 1998 pour former Trade avec une énorme ambition : réussir dans la musique. Pour cela, ils mobilisent tous leurs moyens et se lancent dans la création d'un répertoire personnel sur des bases pop très influencées rock. Sur une rythmique bien carrée, assurée par Patrick Velan à la basse et Richard Sandoz à la batterie, se placent les claviers et les guitares de Marc et Rémy Angéloz et le superbe timbre de Jean-Marc Bruchez. Pour Trade, la priorité est maintenant donnée à la scène, seul moyen d'obtenir une certaine notoriété, tant dans leur Suisse natale que dans les contrées voisines … Pour cela, il faut démarcher et c'est tout naturellement qu'ils ont songé à immortaliser trois de leurs titres sur ce CD, enregistré entre décembre 1999 et janvier 2000 au studio Axis de Genève.

Trois titres, sur une douzaine de minutes, c'est court pour se rendre compte de ce que sait faire un groupe. Trade a cependant réussi la prouesse de faire la démonstration de son énergie, de son lyrisme et de son talent dans ce court moment ! Bel exemple pop / rock que ce " Good days won't die " qui témoigne des capacités de Trade à jouer fort et bien en alternant les riffs acérés et les ambiances plus feutrées pour finir pour nous livrer un titre à mi-chemin entre Oasis et les Red Hot Chili Peppers. Changement de ton pour " Silent Screams " qui démarre en arpèges pour monter en puissance vers un refrain accrocheur qui devient vite entêtant. La batterie impose son rythme, relançant le ton quand il se veut trop calme … Un excellent solo de guitare couronne ce titre superbe qui n'est pas sans rappeler ce que Scorpions sait faire dans la catégorie ballade survoltée ! On termine avec " I can't wait no more " qui fait de nouveau penser à du Scorpions, mais en plus calme cette fois. Encore une ballade bien ficelée, encore une belle envolée de guitare pour un morceau qui a un potentiel de séduction énorme ! Messieurs les programmateurs des radios branchées, vous devriez poser une oreille sur ce que font nos amis Helvétiques et remplacer vos ballades aseptisées par les compos vitaminées de Trade …

Fred DELFORGE - 14 Janvier 2002