Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow CURTIS SALGADO

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

CURTIS SALGADO pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
lundi, 10 juin 2024
 

Fine by me
(Little Village – 2024)
Durée 44’41 – 12 Titres

https://www.curtissalgado.com 

C’est dès son enfance dans l’Oregon que Curtis Salgado a été attiré par la musique, grâce aux disques de ses parents bien entendu, mais aussi grâce à ses frères et sœurs qui lui feront découvrir Wilson Pickett et Muddy Waters … Devenu musicien, le chanteur et harmoniciste se fera rapidement un nom sur les scènes locales avec les Nighthawks puis bientôt et tant que co-leader du Robert Cray Band. Devenu l’ami de John Belushi rencontré alors qu’il était en tournage non loin de chez lui, le bluesman lui donnera des tuyaux pour qu’il endosse avec le succès que l’on connait le rôle de Jake dans les Blues Brothers. Partageant la scène avec ses idoles durant sa collaboration avec Robert Cray, Curtis Salgado rejoindra ensuite Roomful Of Blues avec qui il tournera pendant trois ans puis c’est sous son propre nom qu’il commencera à se produire, sortant une dizaine d’albums avec un passage très remarqué chez Alligator Records et avec à la clef nombre de nominations et de récompenses aux Blues Music Awards, une reconnaissance sans réserve de la part de la profession et des concerts un peu partout dans le monde. Rattrapé à plusieurs reprises par le cancer au début du millénaire, Curtis Salgado subira également un quadruple pontage en 2017 mais cela n’entamera en rien sa détermination de guerrier et d’entertainer, l’incitant même à composer encore plus qu’auparavant et à proposer des albums de qualité, à l’image de ce « Fine By Me » où le gratin de la scène blues américaine le rejoint. Outre la présence de Robert Cray et Anson Funderburgh, on retrouvera sur ce nouvel opus les guitaristes Kid Andersen, Ben Rice et George Marinelli, les claviéristes Jim Pugh et Jeff Paris, les bassistes Jerry Jemmott et Terry Wilson, les batteurs Tony Braunagel et D’Mar, une section de cuivres et les voix des Sons Of The Soul Revival, de Lisa Leuschner et de Teresa James, la liste étant loin d’être exhaustive, et c’est en suivant un rythme soutenu que Curtis Salgado va venir nous proposer une douzaine de morceaux qui n’engendrent pas la morosité, des titres comme « My Girl's A Nut », « I'm Gonna Forget About You », « Hear The Lonely Hearts », « The Big Chagrin » et autres « You Give The Blues A Bad Name » qui démontrent que même après cinq décennies passées sur les planches, le bonhomme n'a rien perdu de sa vigueur et de son entrain. A se procurer dès le 30 juin !