Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow BLIND RACCOON & NOLA BLUE

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

BLIND RACCOON & NOLA BLUE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 08 avril 2021
 

Collection volume 3
(Blind Raccoon – Nola Blue Records – 2021)  
Durée 67’26 + 62’03 – 16 + 16 Titres

http://www.blindraccoon.com  
http://www.nola-blue.com

C’est dans un sain esprit de collaboration que Blind Raccoon et Nola Blue assurent le support artistique et promotionnel de nombreux artistes américains mais aussi de quelques européens, et quand bien même l’année 2020 a été problématique pour le développement de la musique au niveau mondial, les deux structures se sont efforcée de faire le job autant que faire se peut, en se concentrant sur la scène étasunienne puisque les relations et les déplacements internationaux ont totalement été stoppés il y a maintenant plus d’un an. C’est donc fortes de multiples sorties d’albums que les deux agences nous proposent cette année le volume 3 de leur compilation, un double effort à vocation promotionnelle dans lequel on retrouve pas moins de trente-deux titres, certains bien connus des habitués de leurs productions, d’autres qui se révèlent être de pures découvertes en raison de leur caractère inédit. On remarquera sur les deux ouvrages des artistes comme John Németh, Dudley Taft, Jason Weinheimer, Benny Turner, Blind Lemon Pledge, Teresa James, The Reverend Shawn Amos, Frank Bey, Sammy Eubanks, le regretté Cash McCall et nombre d’autres encore et l’on se prendra de véritables tranches de bonheur à la découverte d’une bonne moitié de titres proposés en avant-première comme ceux que l’on trouvera bientôt sur les albums à paraitre de Mark Cameron, Wily Bo Walker & Danny Flam, Kirsten Thien, Teresa James & The Rhythm Tramps et enfin Rob Stone et son Trio in Tokyo en compagnie d’Elena Kato et Hiroshi Eguchi. Ajoutez-y quelques raretés comme une version acoustique de Malaya Blue, des singles inédits de Clarence Spady, Matt Lomeo, Brigitte Purdy ou encore Sandy Haley et vous obtenez une véritable collection de ce qui se fait de mieux en matière de blues, de soul, de rhythm’n’blues, de jazz et de rock’n’roll. Un must qui invite à plonger sans retenue dans le catalogue de ces deux structures implantées respectivement à Memphis et à New Orleans !