Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow DOM FERRER

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

DOM FERRER pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 23 mars 2021
 

Your rules are not mine !
(Little Sister Records – 2021)  
Durée 55’20 – 12 Titres

https://www.facebook.com/domferrermusic/
 
Il n’était encore qu’un enfant quand les épreuves de ski alpin des jeux olympiques de 1968 se sont déroulées près de chez lui, à Chamrousse, où il passera son enfance à la ferme avant de devenir professeur de ski et de découvrir le rock avec Bruce Springsteen et AC/DC, mais aussi JJ Cale. Puis c’est de l’autre côté de l’Atlantique qu’il passera un moment, toujours à enseigner le ski mais aussi à s’accorder beaucoup de temps pour partir à la recherche de nouvelles sensations comme Ry Cooder, John Mellencamp ou encore Tom Waits, des artistes qu’il découvrira au fil d’un grand road trip qui lui fera faire le grand tour des Etats Unis. De retour en France, Dom Ferrer s’installera près de Belfort où il s’adonnera à l’élevage des chevaux mais aussi aux cours d’équitation et toujours de ski bien entendu, jusqu’à ce qu’un burn-out le renvoie vers Tulsa où il approfondira ses connaissances musicales et où il gagnera la confiance de la scène musicale locale où il se produira copieusement et où il retourne encore et toujours chaque année. Revenu s’installer en Suisse Normande il y a quelques années, ce hobo des temps modernes a retrouvé les joies de la ferme et des chevaux et a embrassé une carrière de musicien à l’aube de la cinquantaine, ce qui lui donne l’opportunité de nous présenter cette année son troisième album, enregistré en France cette fois, en compagnie de Damien Chopard aux guitares, Guillaume France à la basse et Nils Hecquet à la batterie. Entre blues, rock et country, Dom Ferrer trace une route qui nous emmène un peu partout où il a vécu des choses fortes, une sorte de voyage imaginaire à travers le temps et à travers les paysages où l’on remarquera pas mal de compositions bien entendu, l’artiste se révélant être un solide songwriter, mais aussi quelques relectures fameuses comme ce « Ain’t We Gold » emprunté à John Moreland ou encore « Rebel, Rebel », le fameux titre de David Bowie sorti sur l’album « Diamond Dogs » en 1974 que Dom Ferrer écoutait en boucle alors qu’il n’avait que onze ans. On y ajoutera des pièces originales comme « Give Me A Break », « Just A Little Rain », « No Matter », « The Flag » et l’épatant slow blues « You’re Breaking My Heart » qui referme l’ouvrage et on se retrouvera tout naturellement avec « Your Rules Are Not Mine ! », un de ces albums qui ont une âme et un son, une rondelle qui nous dépeint un univers musical qui colle parfaitement à ce qu’est le personnage dans la vie, un véritable artiste de blues et de rock comme on les aime, un peu effacé, un peu bourru aussi, mais c’est pour mieux se protéger, et enfin et surtout particulièrement humble et généreux dès qu’il est question de musique et de partage. Voilà un album qu’il faut absolument se procurer de toute urgence !