Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow LOVESICK DUO

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LOVESICK DUO pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 18 février 2021
 

All over again    
(Autoproduction – 2021)  
Durée 43’09 – 13 Titres

https://lovesickduo.com/
 
Ils viennent de Bologne, sont l’un et l’autre multi-instrumentiste et évoluent sous le nom de Lovesick Duo depuis 2015, puisant leurs racines les plus profondes dans le rock’n’roll, le swing et la country des années 40 et 50. Pour Paolo Roberto Pianezza et Francesca Alinovi, l’idée est de continuer à faire grandir la palette d’instruments sur laquelle ils évoluent et d’en tirer des sonorités encore plus riches, encore plus folles, pour à chaque fois faire évoluer leur style. Pour son quatrième album, « All Over Again », Lovesick Duo a mis les petits plats dans les grands et a sorti les lap steel, dobros, contrebasses et autres percussions pour nous emmener encore plus loin dans une musique qui s’est nourrie de leurs nombreux concerts donnés aux quatre coins de la planète, en Italie et en Europe bien entendu, mais aussi à La Nouvelle Orléans, à Nashville ou encore à New York. Toujours très élégants et pleins de respect pour un genre qui a été popularisé par de prestigieux aînés, Paolo Roberto Pianezza et Francesca Alinovi réinventent les early swing et rock’n’roll et les emmènent jusque vers des sphères très actuelles, gardant comme cachet principal les clubs et autres bastringues où cette musique a connu ses premier ébats puis grandi mais faisant évoluer le tout pour être en phase avec un troisième millénaire dans lequel leur musique réussit naturellement à s’inscrire. En trois petits quarts d’heure habités de belles notes, de slaps délicieux et de slides qui ne le sont pas moins, l’auditeur se régalera de titres comme « Second Chance », « I Might Be Going Home », « I Wish You Were My Baby », « I Don't Love You Anymore », « That Record That You Liked » ou encore « Lovesick Boogie », des mélodies qui font voyager dans le Deep South bien évidemment, mais aussi du côté d’Hawaii avec des parties de lap steel à vous donner le frisson. Un duo à découvrir d’urgence et à écouter sans modération pour aider à supporter les frimas de l’hiver !