Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow ROSIE VALLAND

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

ROSIE VALLAND pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 12 janvier 2021
 

Blue
(Secret City Records – 2020)  
Durée 28’56 – 9 Titres

https://www.rosievalland.com/

Elle a un temps vécu dans le tourbillon de la vie montréalaise avec son lot de fêtes, d’activités et de tentations en tous genres, et c’est finalement au calme, à une petite heure de route du centre de la métropole qu’elle est partie s’installer, pas très loin de l’Ontario, pour y travailler sa musique et préparer ce second album qui fait suite à une premier opus paru en 2015, « Partir avant », mais aussi à trois EP publiés entre 2014 et 2017. Biberonnée à la pop des années 90, Rosie Valland a forcément été influencée dans son style par les voix puissantes et les mélodies entêtantes mais c’est en s’écartant autant que faire se peut de l’héritage de Céline Dion qu’elle a appréhendé « Blue », un album qu’elle présente comme une renaissance, le début d’une nouvelle histoire en ce qui la concerne. Réalisé en compagnie de Jesse Mac Cormack, fidèle complice de longue date qui avait déjà œuvré aux côtés de l’artiste, ce nouveau volume des aventures de Rosie Valland se pare de mélodies légères mais s’efforce d’aborder des sujets graves comme le regard des autres, l’oppression et même une certaine forme de mal-être qui peut sembler autobiographique tant la chanteuse semble se montre dans ses paroles et dans son interprétation. De la pop acidulée donc, mais seulement en apparence puisque c’est posé sur un tapis de guitares bien dense que des titres comme « Chaos », « Du même sang », « Loin » ou « Comme si » viennent prendre forme dans une platine qui dégage de temps à autres des relents qui ne sont pas sans rappeler Mylène Farmer. Dans sa quête d’un nouvel équilibre et d’une sérénité retrouvée, Rosie Valland en profite pour nous servir un album en forme d’exutoire que l’on pourra découvrir dans les bacs à partir du 29 janvier prochain. Chanson pop et voix féminines forment habituellement un mélange qui plait au public …