Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow SEEDS OF MARY

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

SEEDS OF MARY pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
dimanche, 15 novembre 2020
 

Serendipity
(Season Of Mist – 2020)  
Durée 47’19 – 10 Titres

https://www.facebook.com/SeedsOfMary/

Formé à Bordeaux en 2011, Seeds Of Mary est un rejeton turbulent qui puise ses influences dans le metal de groupes comme Gojira ou Alice In Chains mais aussi dans le rock de Pink Floyd et des Beatles, ce qui lui donne des couleurs particulières et lui apporte un petit cachet que les autres n’ont pas. Après plus de deux cent cinquante concerts dans les jambes et des premières parties assurées pour des groupes comme Nashville Pussy, Phil Campbell ou encore Bukowski, le quintet revient avec un troisième album prometteur, mélange de force et de finesse qui laisse augurer du meilleur pour le live quand il pourra de nouveau reprendre ses droits. Aux côtés des deux derniers membres originels que sont Jérémy Dourneau au chant et Julien Jolivet aux guitares se pressent désormais Raph Gatuingt aux guitares et au chant, Eliott Le Solleu à la basse et Aaron Silvestre à la batterie et c’est fort d’une énorme cohésion que Seeds Of Mary avance droit devant lui en proposant une musique hybride dans laquelle la violence se laisse dompter par la mélodie, et réciproquement. Des parties les plus furieuses aux passages les plus posés, c’est avec un réel plaisir que l’on chemine le long de « Serendipity », un album qui peut paraitre assez facile d’accès au premier abord mais qui dévoile au fil des écoutes de plus en plus de subtilités, de nuances discrètement installées et de seconds degrés pas forcément évidents à appréhender. Entre parties sombres et lueurs d’espoir, la dizaine de titres proposée par les Bordelais nous emmène à la rencontre d’une création pleine d’imagination qui envisage sérieusement l’avenir sans pour autant faire table rase du passé et c’est avec des titres comme « The Atheist », « Not Where I Belong », « Reinventing You », « Gone Astray » ou encore « Somewhere Between Me & Myself » que Seeds Of Mary force le respect en se démarquant du reste des autres groupes tout en restant droit dans ses bottes et résolument rock, avec qui plus est ce petit côté novateur qui lui va comme un gant. Un superbe digipack à l’artwork tout particulièrement soigné finit de faire de « Serendipity » un ouvrage à posséder absolument !