Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow THE RAGTIME RUMOURS

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

THE RAGTIME RUMOURS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
lundi, 14 septembre 2020
 

Abandon ship
(Ruf Records – 2020)  
Durée 39’40 – 12 Titres

https://theragtimerumours.com/
 
D'aucuns pensaient que The Ragtime Rumours auraient le plus grand mal à proposer une second album plus riche et plus intense que « Rag ‘N Roll », leur premier album paru en 2018 à la suite de leur victoire à l’European Blues Challenge à Hell, en Norvège … C’était sans compter sur la pugnacité de ces brillants Néerlandais qui ont profité de leur popularité pour tourner à n’en plus finir et pour continuer leur progression, sans vendre leur âme au diable mais en s’efforçant encore et toujours de ne pas jouer "du vrai blues" pour au contraire miser sur un formidable cocktail dans lequel on sent bien les influences de Robert Johnson et de Tom Waits mais aussi de Pokey LaFarge et de Django Reinhardt. Entre blues à l’ancienne, rag, jazz manouche et rock’n’roll, Thimo Gijezen aux guitares et claviers, Tom Janssen au chant et aux guitares, Sjaak Korsten aux percussions et Niki van der Schuren à la contrebasse, aux vents et aux voix mais aussi leurs invités ont remis leur métier sur l’ouvrage, et de fort belle manière en plus, pour nous offrir une fois encore un album qui sent bon le moonshine, l’huile de vidange et les juke joints, mais aussi les saloons et les danseuses qui s’y produisent, un ouvrage authentique dans lequel chaque note est une étincelle de plaisir envoyée à l’auditeur dans l’espoir de le faire s’enflammer pour une musique à la fois populaire et enivrante, une musique qui fait battre du pied et taper dans les mains. Onze pièces originales pleines de nuances et une reprise d’un classique des années 40 popularisé par Jack Laurence, « Yes, My Darling Daughter », c’est en mettant une fois encore les petits plats dans les grands et en changeant régulièrement d’instrument que The Ragtime Rumours nous éblouissent avec des « Mister Moon », « Fieldman Song », « Sway With Me », « Pinocchio » ou « Valley Of The Gods » mais aussi avec « A Romantic Story Between Minne And Dave » et « I Can’t Sing The Blues », des morceaux où l’on remarque respectivement Lindsay Beaver et Fast Eddie Nelson au chant. Totalement inclassables, fiers de l’être et bien décidés à s’en servir pour faire tomber les frontières, The Ragtime Rumours bousculent une fois encore les règles avec « Abandon Ship » et s’adressent ouvertement aux amateurs de blues les plus ouverts. Sortie mondiale le 25 septembre !