Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

SAMY THIEBAULT pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 03 octobre 2019
 

Symphonic tales
(Gaya Music – L’Autre Distribution – 2019)  
Durée 36’49 – 7 Titres

http://www.samythiebault.com           
 
Il est connu en tant que saxophoniste de jazz mais il est aussi et surtout un touche à tout de génie qui s’efforce régulièrement de proposer des musiques issues de la fusion de styles aussi nombreux que variés. Un an après son dernier coup de maître, l’exploration des rythmes de l’Amérique Latine avec l’album « Caribbean Stories », Samy Thiebault s’est lancé un nouveau défi, celui de réunir les cordes des orchestres classiques, la musique indienne et le jazz sur un tout nouvel album, « Symphonic Tales ». C’est donc en compagnie de l’Orchestre Symphonique de Bretagne dirigé par le jeune chef Aurélien Azan Zielinski et une fois de plus de ses fidèles complices, Adrien Chicot au piano, Sylvain Romano à la contrebasse et Philippe Soirat à la batterie, et enfin de Mossin Kawa aux tablas que le saxophoniste va s’efforcer de partir à la rencontre d’un nouveau genre popularisé par Ravi Shankar, un style cher à Coltrane, son idole, que l’artiste s’efforce de mettre à sa manière en valeur en composant pas moins de sept morceaux bien entendu, mais aussi en les enregistrant avec la complicité de Philippe Tessier Du Cros qui s’est chargé de poser les micros judicieusement pour mieux capter l’énergie de l’orchestre et celle de Sébastien Vidal à la réalisation. Epurés, mais juste ce qu’il faut, captés voire même capturés à la perfection pour en garder l’essence la plus pure, des morceaux comme « Elevation », « Diva And Shiva », « Jahân Jog Joy » et autres « Ajurna » trouvent une formidable dimension qui transcende à la fois le jazz et la musique classique et c’est au bout du compte la présence discrète mais bien réelle des tablas qui apporte une sorte de trait d’union à deux styles somme toute très complémentaires qui, unis sous l’impulsion de génie d’un artiste qui n’en manque jamais, se voient magnifiés par tant d’inspiration. Que l’on soit disciple du jazz, amateur de musique classique ou tout simplement gourmand de belles notes et de grandes découvertes, voilà un album qu’il faut absolument découvrir !