Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow GOVRACHE

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

GOVRACHE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
samedi, 08 juin 2019
 

Des murmures
(InOuïes Distribution – 2019)  
Durée 26’20 – 8 Titres

https://govrache.fr/
 
Il a adopté le pseudonyme de Govrache il y a une dizaine d’années et avance depuis entre chanson et slam, usant de ses bons mots pleins d’impertinence pour nous dessiner les contours d’un monde fait de grands tout et de petits riens, un monde qui lui ressemble, mais aussi qui nous ressemble … Bien décidé à piquer au vif l’auditeur, Govrache use de mots directs et d’images fortes, s’en prend à la famille, à la religion, aux relations entre les êtres et vient aujourd’hui nous présenter la première moitié d’un album qu’il déclinera bientôt en deux disques, « Des murmures & des cris », « Des murmures » ayant trouvé le chemin des bacs à l’aube du printemps tandis que « Des cris » suivra juste avant l’arrivée l’automne. Slameur de l’essentiel, Govrache va droit au but et nous propose ses flows en solo ou encore accompagné de musiciens comme Antoine Delprat aux claviers, Adrien Daoud à la contrebasse, Guillaume Sené aux machines et Manu Domergue au cor, autant de soutiens de choix pour accompagner l’artiste à la ville mais aussi à la scène, un terrain de jeu où il exulte et où il s’est produit aux côtés de Grand Corps Malade, Gauvain Sers, Eiffel, Sergent Garcia, Florent Vintrigner et tant d’autres encore. Engagé sur une tournée marathon depuis le début de l’année pour mieux s’en aller jusqu’au Festival d’Avignon cet été, celui qui qui a été élu Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros en 2019 aura ainsi tout le loisir de venir présenter « Le bout de la table », « Mon dieu à moi », « Ma femme » ou encore « L’ivresse » à un public qui ne manquera pas d’apprécier cette finesse de style et cette richesse de ton qui font que, irrémédiablement touché par « Des Murmures », on attend avec impatience de pouvoir en arriver à « Des cris » ! Cherchez au détour de la rime, vous y croiserez forcément le poète …