Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow BIG MAMA MONTSE & 30’s BAND

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

BIG MAMA MONTSE & 30’s BAND pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
vendredi, 10 mai 2019
 

Party life – Three decades with the blues
(Autoproduction – 2019)  
Durée 41’14 – 10 Titres

https://www.bigmamamontse.com/
          
Pour célébrer ses trente années de carrière dédiées au blues et la trentaine d’albums enregistrée sous son propre nom ou en diverses collaborations, il fallait bien que Big Mama Montse marque l’événement en proposant quelque chose de spécial, un album par exemple, mais pas n’importe quel album ! C’est donc en réunissant un 30’s Band un peu particulier que la Barcelonaise s’est fendue d’un enregistrement en une seule journée, un band dans lequel sa voix est soutenue par le piano de Sister Marion, la guitare de Balta Bordoy, la basse de Matias Miguez et la batterie de Xavi Ninojosa, tout ce joli monde étant rejoint par Victor Puertas sur deux pièces, à l’harmonica sur la première et au B3 sur la seconde. Dix titres dont huit originaux, de véritables trésors de blues que Big Mama Montse pimente de quelques touches de ragtime ou même de jazz, c’est selon l’envie, il n’en faut pas beaucoup plus pour que l’auditeur se délecte d’une musique haut de gamme mais aussi d’un chant solide et sensuel au possible, celui d’une artiste au caractère bien trempé, à la sensibilité à fleur de peau et à l’énergie communicative. On appréciera forcément l’incroyable spontanéité qui se dégage de titres originaux comme « New Blood », « You Put A Smile On My Face », « Ain’t Gonna Bury My Dreams » ou encore « Free At Last », mais on ne restera pas non plus insensible à des covers comme « I Wish » immortalisé par Nina Simone et superbement revisité par une Big Mama Montse plus qu’inspirée ou encore comme le « Jambalaya » de Hank Williams qui referme cette « Party Life » sur une note pimentée du plus bel effet ! Un album à écouter à tout moment de la journée pour ne jamais oublier qu’il y a une âme et un cœur dans le blues de cette artiste aussi brillante qu’attachante !