Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow WAYFARER & WARRIORS TOUR à LA CIGALE (75)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

WAYFARER & WARRIORS TOUR à LA CIGALE (75) pdf print E-mail
Ecrit par Yann Charles  
mercredi, 06 mars 2019
 

WAYFARER & WARRIORS TOUR
TROLLFEST – TURISAS – KORPIKLAANI
LA CIGALE – PARIS (75)
Le 27 février 2019

http://www.trollfest.com/
http://www.turisas.com/site/
https://korpiklaani.com/

Retrouvez toutes les photos de Yann Charles sur https://www.flickr.com/photos/isayann/albums

Remerciements : Camille et David (Music For Ever Production), La Cigale.

Une très belle soirée en ce 27 février à La Cigale à Paris avec le « Wayfarer & Warriors Tour » qui regroupe trois groupes majeurs des scènes nordiques, Trollfest, Turisas et Korpiklaani. Une soirée placée sous le signe du pagan metal folk qui a rempli la salle parisienne.

Ils étaient nombreux les fans à s'être déplacés pour venir faire la fête avec eux. Grimés ou pas, tout le monde est là pour s'amuser et l'ambiance est très belle, même avant que les concerts ne débutent.

Ce sont les Norvégiens de Trollfest, grimés et déguisés, qui sont en charge de lancer cette belle soirée. Festifs à souhait, ils vont mettre une ambiance de folie à La Cigale. Allant même jusqu'à faire faire au public une chenille géante qui arpentera la salle. Ballons de baudruche qui volent et un folk metal festif à souhait, voilà qui ne pouvait pas mieux démarrer cette soirée qui allait monter crescendo en intensité.

Une très légère pause et ce sont maintenant les Finlandais de Turisas qui arrivent sur les planches. Bon, là on change d'univers et le côté festif disparait pour laisser place à un folk metal plus puissant. On dira même un power metal tant ce qui se dégage du groupe et de son frontman Mathias Nygård est intense. On visite avec eux les légendes et les croyances des peuples du Nord. Une tenue vestimentaire qui nous plonge dans ces époques révolues, et un maquillage guerrier où le sang est là pour impressionner l'adversaire.

Le violon de la jolie Caitlin de Ville qui remplace pour cette tournée Olli Vänskä apporte encore plus de poids à un metal qui flirte parfois avec le black. Un show magnifique avec une énergie communicative qui envahit la salle. L'ambiance dans la fosse est au maximum et la fête toujours aussi belle. C'est en version acoustique que Turisas clôturera son show, pour le plus grand bonheur des fans.

Décidément, cette soirée est  vraiment très belle et intéressante. Moi qui ne suis pas un grand spécialiste de ce style de musique et d'ambiance, j'avoue que je passe un très bon moment partagé avec les copains et copines photographes et le public sympa et rieur. Vraiment une belle ambiance.

Le temps de se désaltérer, et voilà qu'arrive sur scène Korpiklaani. La salle est chauffée à blanc après le passage de Turisas et Trollfest, donc autant vous dire qu'il que Jonne Järvelä et le reste du groupe ont plutôt intérêt d'être en grande forme, ce qui n'a peut-être pas été le cas sur quelques dates précédentes !! Mais là, il n'en est rien. Jonne Järvelä est là et bien là. Pour eux aussi, pas de temps mort, et c'est avec une énergie remarquable que Korpiklaani met le feu à La Cigale !!

C'est fort, c'est puissant, ça envoie du très bon. Ce mélange de folk et trash metal associé aux paroles qui font la part belle à la fête et à l'alcool crée une atmosphère unique. Des compos qui vous prennent aux tripes, une musique et un son qui vous donnent envie de bouger votre tête et votre body, autant vous dire que devant la scène, ça saute, ça slamme, bref ça s'amuse et ça profite au maximum de la venue de ce groupe à Paris.

Voilà, que rajouter de plus si ce n'est que cette soirée a été une vraie belle fête de la musique pagan et folk metal, donnant envie d'en découvrir plus. Donc vivement la prochaine fois !

Yann Charles – mars 2019