Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow SCREAMING KIDS

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

SCREAMING KIDS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
dimanche, 10 mars 2019
 

Bien avant que le soleil se lève
(Kebra’s Records – 2018)  
Durée 13’19 – 5 Titres

https://www.facebook.com/screamingkids2015/

Formé pour la fête de la musique en 1988, Screaming Kids est un trio strasbourgeois qui papillonne entre le classic rock et le rockabilly et qui a connu une succès fulgurant dans les années 90, écumant à l’époque les plus belles salles de l’hexagone mais aussi d’Angleterre avec des ventes d’album qui se comptaient en dizaines de milliers d’exemplaires et affiches partagées avec les Ludwig, Dr Feelgood, Stray Cats et autres Mano Negra et Parabellum. Exilé dans la capitale au milieu des nineties, le groupe rejoindra Strasbourg en 2007, continuant à se faire remarquer avec différents albums mais aussi avec des compils distribuées dans toute l’Europe et finissant par revenir sur le devant des bacs en 2018 avec un nouvel EP, « Bien avant que le soleil se lève », dans lequel Gilles Haezebrouck au chant et aux guitares, Sébastien Muller à la contrebasse et Sarada Riefstahl à la batterie déposent deux compos en Français mais aussi trois reprises aussi différentes que complémentaires puisque Screaming Kids fait littéralement exploser le légendaire « Sweet Dreams » d’Eurythmics avant de briller sur le « My Babe » de Little Walter et de finir en beauté avec une version très réussie du « Black Dog » de Led Zeppelin. Avec sa rythmique solide et bien balancée qui avance pied au plancher et son frontman très lucide qui manie avec la même réussite le micro et la six-cordes, le trio démontre sans le moindre mal que la scène alternative n’est pas prête à se passer de lui et s’il annonce un best of pour célébrer ses trente années d’existence, c’est pour notre part avec un véritable album de la trempe de ce nouvel EP que nous aimerions bien le retrouver au plus vite. Allez quoi, un effort !