Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow LAURENT MONTAGNE

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

LAURENT MONTAGNE pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mercredi, 23 janvier 2019
 

Souviens-moi
(Quasi Indestructible – InOuïe Distribution – 2019)  
Durée 41’41 – 10 Titres

http://www.laurentmontagne.com

Après trois albums en compagnie des Acrobates dont il était le chanteur, Laurent Montagne s’est fait remarquer par le Chantier des Francofolies en 2007 et n’en finit plus depuis de faire la tournée des festivals où il reçoit à chaque fois un accueil à la hauteur de son talent. Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros, l’artiste se retrouvera en première partie de Jean-Louis Murat, Thomas Fersen, Gaëtan Roussel ou encore Emilie Loizeau et c’est en véritable trublion de la scène française qu’il arrive aujourd’hui avec un nouvel album pour le moins inattendu, un effort dans lequel il s’attaque encore et toujours à la chanson à textes, mais en l’appréhendant cette fois par le versant post rock ! Pierre-Yves Serre aux guitares, Cyril Douai à la basse et Laurent Guillot à la batterie complètent le tableau et on retrouve même quelques invités comme le trio à cordes Zephir ou encore comme Marie-Charlotte Michel aux chœurs pour un ouvrage qui conjugue avec beaucoup d’ingéniosité l’énergie et la sensibilité, un album qui interpelle plus souvent qu’à son tour et qui ne laissera personne indifférent tant Laurent Montagne est parvenu à attraper ses morceaux à bras le corps et à en faire de véritables plaidoyers dans lesquels la poésie peut se vouloir belle, riche et élégante ou au contraire un peu plus directe, un peu plus virulente. On en passera ainsi par des titres plus que réjouissants comme « Ca ne te dirait pas », « Maguelone », « Le système » et son break emprunté à N°6 de la série « Le Prisonnier », « Ma ville », « Chanson » ou « Peau d’âme », des compositions qui en imposent tant elles sont lucides, sincères et finement élaborées … Une mention spéciale à « La rumeur » pour ses arrangements de cordes et nous voilà avec un album qui ne passera pas inaperçu dès sa sortie le 25 janvier !