Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Concerts arrow KATAKLYSM à LIMOGES (87)

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

KATAKLYSM à LIMOGES (87) pdf print E-mail
Ecrit par Agathe Kipienne  
samedi, 12 janvier 2019
 

THE SPIRIT – HYPOCRISY – KATAKLYSM
CENTRE CULTUREL JOHN LENNON – LIMOGES (87)
Le 2 novembre 2018

http://www.hypocrisy.cc/
https://www.facebook.com/kataklysm

Retrouvez les photos d'Agathe Kipienne sur https://www.facebook.com/agathekipiennephotographe et http://www.flickr.com/photos/a-k-photography/sets/

Remerciements : Execution Mgt, Kataklysm, Hypocrisy, The Spirit, Mich.

The Spirit est le premier groupe de la soirée à fouler les planches du Centre Culturel John Lennon. Si vous êtes fans et nostalgique du groupe Dissection, alors The Spirit est fait pour vous ! Ils reprennent ici toutes les recettes qui ont fait de Dissection un groupe majeur de la scène black / death suédoise. Les compos du groupe nous plongent donc directement dans les années 90, le son est clair et tranchant, les lumières sont discrètes mais posent une ambiance parfaite. Une belle entrée en matière.

Hypocrisy, groupe phare de la scène death metal suédoise, est de retour sur les routes. Le show de ce soir s’annonce grandiose avec une setlist en mode best of. Dès leur entrée en scène, les samples de « Fractured Millenium » retentissent, le son est limpide et on comprend absolument tout ce qui se passe. C’est sur le deuxième titre que l’alarme à incendie de la salle a décidé de faire des siennes (la machine a fumée chez Hypocrisy fonctionne bien), mais ces quelques minutes de latence n’ont pas été suffisantes pour entacher la détermination des Suédois qui nous délivreront un show grandiose.


La seconde tête d’affiche de la soirée, les « cousins québécois » de Kataklysm, sont venus défendre leur dernier album en date, « Meditation ». Dès la fin de l’intro, le rouleau compresseur se met en marche avec le doublon ravageur « Narcissist / The Black Sheep ». Le groupe nous a délivré un set d’une puissance phénoménale ! Tout était réglé au millimètre près pour anéantir un bon paquet de cervicales. Un show féroce et efficace !

Agathe Kipienne – janvier 2019