Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow SETH ROSENBLOOM

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

SETH ROSENBLOOM pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
vendredi, 11 janvier 2019
 

Keep on turning
(HOLMZ Music – 2019)  
Durée 38’38 – 9 Titres

http://www.sethrosenbloom.com  

Jeune guitariste originaires des environs de Boston, Seth Rosenbloom n’a pas eu besoin de plus d’un EP pour s’attirer des tonnerres de louanges et pour être présenté comme l’avenir du blues rock aux Etats Unis, ni plus, ni moins. Il faut dire que non content d’avoir un jeu particulièrement expressif, l’artiste est qui plus est doté d’un joli talent d’écriture et d’une voix à la hauteur de ses ambitions, autant de points positifs que l’on retrouve sur son premier album, « Keep On Turning », qui comme il se doit regorge de bonnes choses. Accompagné de Scott Kinsey aux claviers, Travis Carlton à la basse et Gary Novak à la batterie, Seth Rosenbloom va démontrer par l’exemple que s’il est particulièrement à son aise sur les morceaux à consonance blues rock, il n’en reste pas moins un bluesman de la plus belle des espèces et il s’attache à le prouver plus souvent qu’à son tour sur des morceaux taillés sur mesure pour son jeu. Jamais avare d’un solo ou d’une descente de manche vertigineuse, le jeune homme qui possède un trémolo de toute beauté nous régale également en proposant des riffs pleins de nuances, taillant sur mesure des trésors de Chicago Blues mais aussi de Texas Blues et nous servant comme sur un plateau pas moins de six compositions dont une moitié co-écrite avec Sonya Rae Taylor. On soulignera bien entendu les covers très réussies de B.B. King (Heartbreaker »), d’Elmore James (« Look Over Yonder Wall ») et de Freddie King (« Palace Of The King ») mais on s’attardera plus longuement sur des originaux comme « Crawling Back », « Right About Now » ou « Broke And Lonely » qui font de « Keep On Turning » un véritable coup de cœur que l’on pourra découvrir à compter du 18 janvier prochain. Retenez ce nom car on n’a pas fini d’entendre parler de Seth Rosenbloom !