Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow INRED

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

INRED pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
jeudi, 27 décembre 2018
 

Just about anything is possible
(French Fries – 2018)  
Durée 31’55 – 7 Titres

http://www.inred-music.com   

Quintet parisien totalement inclassable, InRed se démène sur les planches depuis 2013 pour faire connaitre une musique empreinte de théâtralité et d’élégance, une musique qui regarde du côté du post punk mais aussi de la new wave pour finalement s’arrêter du côté du rock, mais au sens le plus large du terme, on parle d’ailleurs souvent d’art-rock quand on évoque le groupe. Pour leur premier album, Pat Griffiths au chant, claviers et guitares, Stéphane Meunier aux guitares, Guillaume Tirard à la basse, François Accart à la batterie et Anne Lisbet Tollånes aux claviers et aux percussions n’ont pas hésité à tapisser leurs sons d’influences prestigieuses parmi lesquelles on reconnait pêle-mêle David Bowie, Nina Hagen, Frank Zappa ou encore Talking Heads, autant de bonnes vibrations qui viennent augmenter le potentiel charme de titres totalement intemporels, de compositions totalement barrées que l’on verrait bien comme bande son d’un film de Tim Burton … Porté par un chanteur anglais qui permet au groupe de s’affranchir des traditionnels petits problèmes d’accent, InRed ne se fait pas prier pour nous proposer une musique aux allures anglo-saxonnes mais au tempérament bien français, en profitant pour nous servir de fort belle manière des titres absolument hallucinés comme « To Be », « Wendy’s Party », « Individuality » ou encore « Lazy Mountain », des compositions tellement complexes et torturées que l’on se demande bien comment les Parisiens vont réussir à les adapter à la scène. Pas trop de souci à se faire toutefois puisque à en croire les habitués, InRed a des capacités toutes particulières en live ! Dans les bacs depuis la mi-décembre …