Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow JIMINY

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

JIMINY pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
dimanche, 23 décembre 2018
 

Un air de 2 airs
(Autoproduction – 2018)  
Durée 23’13 – 6 Titres

https://www.facebook.com/jiminyofficiel/

Quartet lillois formé en 2016, Jiminy évolue quelque part entre la chanson française et le pop-rock et le fait avec une certaine fortune puisque après avoir écumé les bars et scènes régionales, Julien au chant et aux guitares, Yann aux guitares et à la trompette, Alexandre à la basse et Gautier à la batterie atteindront la finale du Tremplin A Travers Chant début 2018 et seront retenus la même année par la structure 9-9bis pour être accompagnés dans leur démarche de professionnalisation. Soutenu qui plus est par son public, Jiminy récoltera bientôt les fonds nécessaires à l’enregistrement de son premier EP, « Un air de 2 airs », dans lequel le groupe a mis une grande part de lui-même, des textes tantôt forts, tantôt plus légers, et enfin des mélodies qui regardent plus souvent qu’à leur tour du côté d’un rock qui sait rester délicat et même, pourquoi pas, populaire. Démarré sur un ton grave avec « Novembre », un titre qui évoque ouvertement et avec beaucoup de discernement les attentats de Paris en 2015, bientôt suivi par « D’ailleurs », qui évoque pour sa part la crainte de l’étranger, du migrant, l’EP va finalement faire redescendre l’émotion d’un cran avec un morceau plus intime comme « Mon Jiminy » et définitivement nous rassurer avec des morceaux plus légers, plus simples d’approche, comme « Sugar Girls » ou encore « Sarcas’Tic », pour mieux finir avec « La der des der » qui referme l’ouvrage, certes sur un gout de trop peu, mais aussi et surtout sur un parfum d’aboutissement musical atteint par un groupe qui, malgré son peu d’expérience, a déjà tout compris de l’art d’enregistrer de belles chansons et de les interpréter avec son cœur et ses tripes. Un quartet à surveiller de très près et à encourager comme il se doit pour être certain de le retrouver bientôt dans d’autres aventures !