Accueil du portail Zicazic.com


Zicazic on Twitter. Zicazic on Facebook.

Flux RSS ZICAZINE

Qu'est-ce que c'est ?




Accueil arrow Chroniques CD's arrow NO MONEY KIDS

> MENU
 Accueil
 ----------------
 Chroniques CD's
 Concerts
 Interviews
 Dossiers
 ----------------

NO MONEY KIDS pdf print E-mail
Ecrit par Fred Delforge  
mardi, 18 décembre 2018
 

Trouble
(Roy Music – 2018)  
Durée 38’43 – 13 Titres

https://www.nomoneykids.com

Pour son troisième album en quatre ans, le duo parisien n’a pas hésité à faire les choses en grand et c’est fort de son expérience acquise en France mais aussi dans toute l’Europe en jouant dans les plus grands festivals que No Money Kids revient avec une rondelle atomique qui mélange avec un réel talent le rock, l’electro, l’indie, la pop et le blues, rien que ça ! Pour Felix Matschulat aux guitares, voix et synthés et Jean-Marc Pelatan aux basses, synthés et batterie, l’idée était de partir encore plus haut et encore plus loin pour ne redescendre sur terre qu’une fois le travail parfaitement achevé, et c’est ce qu’ils ont fait avant de nous dévoiler « Trouble », un album totalement inclassable dans lequel tout le monde ou presque peut se reconnaitre à un moment ou à un autre. De l’electro-blues jusqu’à l’indie-rock, No Money Kids s’efforce de brouiller les pistes et de redistribuer les cartes à sa manière en s’offrant la présence de quelques guests comme le rappeur Charles X sur « Chains » ou le DJ The Toxic Avenger sur « Lost Generation » mais aussi en reprenant « Crazy », un titre de Gnarls Barkley et en l’intercalant au milieu de hits en puissance comme « Hush Hush », « Wake Me Up », « Family Blood », « Nowhere Land » ou « Radio Song ». A l’enregistrement très soigné s’ajoute une production méticuleuse et c’est de surprise en surprise que l’on avance à travers un album qui se revendique comme « Trouble » mais qui regorge de finesse, de lucidité et de classe, un album très réussi qu’on aurait bien aimé voir se prolonger dans le temps, quand bien même sa durée est plus que raisonnable ! Dans les bacs depuis mi-novembre …